Alpes de Haute-Provence : « être maire n’est certainement pas un métier » Patrick Martellini

Alpes de Haute-Provence : « être maire n’est certainement pas un métier » Patrick Martellini

POLITIQUE / Le maire de Château-Arnoux-Saint-Auban a annoncé sa décision de ne pas se représenter après deux mandats à la tête de la commune lors de la cérémonie des vœux aux habitants ce soir. Une décision « définitive » a souligné l’élu.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Patrick Martellini ne briguera pas de troisième mandat, une décision qui annonce la fin d’un chapitre important pour la commune. Élu en 2008, le maire de Château-Arnoux-Saint-Auban et 1er vice-président de l’Agglomération Provence-Alpes, déclare avoir pris sa décision seul depuis le début du mandat avant d’en avoir fait part à son conseil municipal en septembre dernier.

C’est devant les habitants présents lors de ses vœux que le maire a avancé, non sans émotions, les raisons de cette décision. En premier lieu pour tenir une promesse, « ne pas faire plus de deux mandats ». Être maire pour Patrick Martellini est avant tout « un engagement passionnel, un sacerdoce et certainement pas un métier. » 12 ans de mandat « un temps long qui permet l’action. Il faut savoir laisser sa place et permettre ainsi à des nouvelles dynamiques de se créer », a également insisté le maire.

 

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Patrick Martellini, dans Le Supplément, avec Alex Cam, ici.

 

LR



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios