Alpes de Haute-Provence : Manosque, des vœux teintés de jaune

Alpes de Haute-Provence : Manosque, des vœux teintés de jaune

POLITIQUE / Lors de la cérémonie des vœux à la population du maire de Manosque, Bernard Jeanmet-Peralta, le conseiller municipal de l'opposition, Franck Parra, est monté sur scène avec son gilet jaune sous l’acclamation des manifestants présents dans la salle.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Ils avaient prévenu de leur visite et même négocié leur présence lors des traditionnels vœux du maire (LR) de Manosque, Bernard Jeanmet-Peralta. Les gilets jaunes du département étaient donc bien présents ce lundi soir au théâtre Jean Le Bleu, et largement encadré par les différents représentants des forces de l’ordre. Arrivés par grappes, ce sont finalement environ 70 manifestants qui se sont installés au fond de la salle.

Une présence qui n’aura pas détourné l’une des promesses du maire : « d’ici 2020 nous aurons réalisé 100% de nos engagements sans toucher au taux de la fiscalité locale depuis 18 ans », ramenant la dette de 3.000 euros par habitant, en 2001, à 1.000 euros, en 2018.

 

Les principales annonces du maire :
- Le prix du m³ d’eau va baisser.
- Définir une identité propre à Manosque et son centre-ville en accompagnant sa mutation et son accessibilité.
- Requalification de l’habitat et une densification maitrisée.
- Installer durablement les composants d’une activité économique et commerciale complémentaire des zones d’activités.
- Mettre en place une politique événementielle attractive, festive et culturelle.
- Le début des travaux pour la nouvelle piscine municipale.
- La poursuite du projet Hy Green (en savoir plus ici)
-La mise en place d’un méthaniseur, pour produire du gaz à partir de déchets ménagers et agroalimentaires.
 

 

Présents dans le calme et avec le soutien d’un conseiller municipal

Tranquillement, ils ont écouté l’allocution du maire de la commune après avoir chaudement applaudi l’initiative du conseiller municipal d’opposition (DVG), Franck Parra, lorsque celui-ci a enfilé son gilet jaune sur la scène du théâtre « en hommage et en soutien aux gilets jaunes » :

 

Plus gêné sur la forme du mouvement des gilets jaunes, le maire, dans son discours, ne prend pas de position claire sur les annonces du gouvernement face aux deux députées (LREM) présentes dans la salle. Bernard Jeanmet-Peralta qui se dévoile, dans ce contexte, comme « un homme de dialogue » laissant sa porte « toujours ouverte à ceux qui veulent parler », mais ne souhaite pas apporter un soutien direct au gilet jaune tout en se disant inquiet des dérives du mouvement :

 

« Il faut que les élus fassent remonter nos revendications »

Enfin de leur côté, les gilets jaunes du rond-point de l’A51 de Manosque, accompagnés de manifestants venus de Sisteron, Forcalquier ou bien encore St Auban, étaient venus dans le but de rappeler qu’ils étaient toujours là. Malgré une « évacuation assez violente » ce matin, comme le précise Pierre qui craint que le mouvement ne passe « à un cran supérieur si on ne nous laisse pas manifester pacifiquement » :

Notez que les gilets jaunes de Manosque n’ont à cette heure pas réinvesti le rond-point, mais promettent un « 17 ter », nouveau nom de baptême des prochaines constructions en bois, tout en ayant trouvé un accord avec le propriétaire d’un terrain privé à quelques mètres de la sortie de l’A51 pour s’installer.

 

A.Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios