Alpes de Haute-Provence : l'assassinat de Teddy Mangata à Forcalquier revient à la barre des Assises

Alpes de Haute-Provence : l'assassinat de Teddy Mangata à Forcalquier revient à la barre des Assises
© Google Maps

JUSTICE / Teddy Mangata, 27 ans, avait été abattu en pleine rue en novembre 2012 à Forcalquier

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Nouveau et dernier procès devant la Cour d’Assises des Alpes de Haute-Provence. Ils sont cinq à la barre, pour un procès qui s’installera cinq jours à Digne les Bains. Un procès pour l’assassinat de Teddy Mangata, en 2012 à Forcalquier, qui s’était déjà tenu en décembre 2017 avant, fait rare, d’être renvoyé.

 

En pleine plaidoirie, un témoin fait irruption

Les frères Foughali, Hamida Ben Abbes et Nassrine Sam sont accusés de l’assassinat de Teddy Mangata, le 7 novembre 2012 à Forcalquier, mais aussi de destruction de document pour faire obstacle à la manifestation de la vérité. Un procès qui s’était déjà tenu il y a un an presque jour pour jour, mais seul un accusé était à la barre de la Cour d’Assises : Taofik Foughali qui clamait son innocence. Malgré ses arguments, l’avocat général avait requis 30 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 20 ans. Mais, fait rarissime dans les annales judiciaires, le procès avait été reporté. Alors que la défense était en pleine plaidoirie, l’avocat avait été interrompu par l’irruption d’un témoin de dernière minute, revenant sur ses déclarations et semant alors le trouble. Un complément d’information avait alors été ordonné, reportant le procès à 2018.

 

Un assassinat sur fond de règlement de compte

Ce serait donc un assassinat sur fond de règlement de compte qui sera jugé ces prochains jours à Digne les Bains. Le 7 novembre 2012, Teddy Mangata, 27 ans, est abattu rue Jean Mermoz à Forcalquier alors qu’il sort son chien. Il succombe après avoir reçu deux coups de fusil, l’un de face, l’autre dans le dos. Rapidement, c’est le nom de Taofik Foughali qui ressort chez les enquêteurs, alors qu’un différend semble opposer sa famille aux frères Mangata. Fin août 2012, quelques mois auparavant, la tension éclate dans une course poursuite où des coups de feu entre les deux clans sont échangés.  

 

C. Michard

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios