Alpes de Haute-Provence : le ras-le-bol des facteurs de Forcalquier

Alpes de Haute-Provence : le ras-le-bol des facteurs de Forcalquier

ÉCONOMIE / Ils appellent à manifester, ce mercredi, matin, devant le centre de courrier de la ville pour protester contre des consignes que la direction locale de Manosque leur aurait demander d’appliquer à l’approche des fêtes de fin d’années. Consignes pour prioriser le courrier. La direction régionale de La Poste dément.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La coupe est pleine pour les facteurs de Forcalquier. Ils ont décidé de se rassembler, mercredi matin, à 8 heures, devant le centre de courrier pour crier leur colère. Et cela, après que la direction locale de Manosque leur a demandé, disent-ils, de prioriser le courrier qu’ils doivent distribuer à l’approche des fêtes de Noël. En clair, elle leur aurait demandé de mettre le paquet sur les colis, les pubs ou encore les lettres au détriment des autres types de courriers. Et cela fait bondir Philippe Jourdain. Pour le secrétaire départemental de La Poste, l’entreprise refuse de mettre plus de moyens humains :

 

 

Un manque d’effectif

Cette consigne pour le "rush" des fêtes de fin d’année, en fait, Lidia, l’appliquerait tous les jours. Car au centre de distribution de Forcalquier où elle travaille, il manque déjà un facteur, ce qui l’obligerait, dit-elle, à faire des heures supplémentaires :

 

 

De lourdes conséquences pour les destinataires

Les courriers les moins importants arriveraient donc avec plusieurs jours de retard, et pour Lidia, cela peut avoir de lourdes conséquences :

 

 

Le démenti de La Poste

Pour les facteurs de Forcalquier, il s’agit, avec ce rassemblement, de sensibiliser les habitants, mais aussi, espèrent-ils, de faire pression sur la direction. « Ce ne sont que de fausses allégations », répond cette dernière qui dément formellement avoir donné ce type de consignes. « La politique de l’entreprise se décide à l’échelle nationale et pas au niveau local », a-t-elle affirmé. La direction régionale de la Poste qui affirme encore à propos des heures supplémentaires qu’elles sont réalisées « sur la base du volontariat » et sont « toujours rémunérées » aux salariés.

 

Q. Perez de Tudela



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios