Alpes du Sud : modernisé, le centre de tri de Manosque peut accueillir tous les emballages plastiques de nos départements

Alpes du Sud : modernisé, le centre de tri de Manosque peut accueillir tous les emballages plastiques de nos départements

ENVIRONNEMENT / Un investissement de 5.5 millions d’euros pour des applications qui concerneront les Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Pendant un an d’avril 2017 à avril 2018, de gros travaux ont été menés sur le centre de tri de Manosque de Véolia avec de nouveaux équipements : chaine de tri, quatre trieurs optiques et quatre séparateurs balistiques, soit un investissement de 5.5 millions d’euros. Car 15.000 tonnes d’emballages ménagers sont prises en charge chaque année.

 

 

Le centre accueille depuis le 5 avril les emballages ménagers de 364.000 habitants, issus des départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence, ainsi que de 31 communes du sud-est du Vaucluse et du Haut Var. Modernisé, le centre de tri de Manosque peut accueillir désormais tous les emballages plastiques ainsi que les petits emballages en aluminium. « Dès le 17 novembre, grâce au plan de performance des territoires lancé par Citeo cette année, les habitants des Hautes-Alpes, suivis au printemps par ceux des Alpes-de-Haute Provence, pourront désormais trier tous leurs emballages. Cette simplification du geste de tri devrait permettre de collecter plus de 1500 tonnes supplémentaires d’emballages ménagers soit une augmentation de 10% » souligne Véolia. Pour Véolia, cette « rénovation d’envergure va permettre très prochainement aux habitants des Alpes du Sud d’adopter un geste de tri plus simple au quotidien. »

 

 

Un centre de tri qui aura « un impact majeur » de la mise en service de ce nouveau centre de tri, souligne Marc Viossat, vice-président du Département des Hautes-Alpes en charge des ressources naturelles, de l’énergie, du climat et des déchets. « Toutes les collectivités haut-alpines ont conventionné avec ce centre de tri, ce qui va leur permettre d’avoir toutes les mêmes règles et d’étendre le recyclage des matériaux », précise encore Marc Viossat.

Notez que le centre de tri de Manosque est équipé d’un toit de 900 m² de panneaux photovoltaïques qui lui permet de couvrir 80% de ses besoins énergétiques.

 

LR

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios