Alpes de Haute-Provence : visites guidées, ateliers, musique, plusieurs temps forts durant la fête des morts

Alpes de Haute-Provence : visites guidées, ateliers, musique, plusieurs temps forts durant la fête des morts

SOCIÉTÉ / La commune proposera du 31 octobre au 2 novembre des animations pour les petits comme les grands

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Des visites guidées, des ateliers, des dégustations, de la musique, il y en aura pour tous les goûts pour la fête des morts de Barcelonnette. Un événement du 31 octobre au 2 novembre qui s’inspire des traditions mexicaines. Un autel des morts va notamment être mis en place, « il y a un autel des morts qui a été réalisé par le Musée de la Vallée et puis le second devrait être fait par une troupe qui met en valeur la culture préhispanique. Ils vont mettre en place un autel des morts traditionnel », explique sur Alpes 1 Diane de Chilly d’Ubaye Tourisme.

Des visites guidées sont proposées également dans les cimetières, « dans la tradition de la fête mexicaine, les cimetières sont au cœur des festivités. Les familles vont sur les tombes, ils mangent ils font la fête. On n’a pas voulu pousser jusque là mais on voulait mettre en valeurs les cimetières de la vallée » souligne Diane de Chilly. Des cimetières qui ont une histoire,  les Ubayens ayant fait fortune au Mexique ont érigé à leur retour de très belles tombes.

 

Jeudi : Un autel des morts mis en place à La Sapinière de Barcelonnette. Le Musée de la Vallée s’associe à la fête des morts qui aura lieu sur la commune du 31 octobre au 2 novembre. Hélène Hombs, la conservatrice du musée  explique le projet de cet autel, « nous sommes en 2018 et c’est la dernière année de la mission du Centenaire de la Guerre 14/18. Le projet c’était de rendre hommage aux poilus, mais aux poilus mexicains. Ce sont les jeunes gens de la vallée partis au Mexique et qui sont revenus pour la Guerre ». L’autel des morts mis en place est divisé en plusieurs parties : malle pour évoquer le voyage, photographies, squelettes en papier, fleurs, crânes en sucre…

 

 

« Pendant 150 ans, entre 2.000 et 3.000 habitants de la vallée ont immigré au Mexique » 

 

En effet, les liens entre la Vallée de l’Ubaye et le Mexique datent de la fin du 18ème siècle, début du 19ème. « Les Ubayens commerçaient dans toute l’Europe, ils ont ouvert de nouvelles aires de colportages en Amérique et se sont installés au Mexique » souligne la conservatrice

 

Mercredi : Vitrines décorées, ateliers de maquillages, etc.. Depuis un an, les socioprofessionnels travaillent sur la fête des morts à Barcelonnette. Un événement qui se veut culturel mais qui doit également permettre de dynamiser l’arrière-saison, c’est en tout cas l’objectif pour les professionnels de la commune. « Cette fête des morts c’est un véritable plus, elle permettra au public extérieur de découvrir la ville tout en participant à différentes animations » souligne sur Alpes 1 Laura Contournet, responsable de Ciné Ubaye. Deux films seront d’ailleurs proposés sur cette thématique La légende de Manolo et 007 Spectre.

 

 

Mardi : Dia de los Muertos, une fête inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Elle sera célébrée du 31 octobre au 2 novembre 2018 à Barcelonnette. Une première sur la commune. Un événement qui a été décidée il y a un peu plus d’un an, « on réfléchissait à la manière d’améliorer la perception et les échanges avec le Mexique, on est arrivé à parler de la fête des morts » explique sur Alpes 1, le maire Pierre Martin-Charpenel.

Des Mariachi seront notamment présents pour animer les rues de la ville. « Ça nous permet de caractériser entre davantage notre proximité avec le Mexique, et c’est quelque chose d’authentique » souligne l’édile. 

 

 

Lundi : Barcelonnette lance sa fête des morts. Un événement inspiré des traditions mexicaines qui se tiendra du 31 octobre au 2 novembre. Il s’agit de dynamiser l’arrière-saison en proposant des événements, « on voulait proposer des animations de qualité pour les touristes et les habitants" souligne sur Alpes 1, Diane de Chilly, d’Ubaye Tourisme. « Cette fête est célébrée tous les ans au Mexique, elle est héritée de la période préhispanique. Les Aztèques célébraient à l’origine cette fête des morts et ils faisaient quelque chose de très joyeux. Pour eux, la mort n’était pas la fin mais une étape vers une autre vie »  explique Diane de Chilly. Une fête des morts que Barcelonnette a voulu mettre en place sur son territoire du fait des liens qui unissent la vallée de l’Ubaye au Mexique, «  3.000 habitants de Barcelonnette ont migré au Mexique pour essayer d’y faire fortune. »  

 

A. Vallauri



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios