Alpes de Haute-Provence : Barcelonnette, « il faut recréer du lien entre les socioprofessionnels et l’office de tourisme »

Alpes de Haute-Provence : Barcelonnette, « il faut recréer du lien entre les socioprofessionnels et l’office de tourisme »

ÉCONOMIE / Recréer une synergie entre les artisans, les commerçants de Barcelonnette avec l’office intercommunal du tourisme, c’est l’objectif de la municipalité, dans un contrat tacite du donnant-donnant.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Depuis 2016, l’organisation du tourisme dans la Vallée de l’Ubaye a changé. Peut-être trop, au point que les liens entre l’office de tourisme et les socioprofessionnels se seraient un peu trop distendus au gout du maire de Barcelonnette, Pierre Martin-Charpenel. L’explication tient en quelques mots pour l’élu : « nous avions jusqu’en 2016, un directeur de l’office de tourisme qui était connu de tous. Depuis, la loi nous a imposée de mettre en place un office intercommunal, et depuis je crois qu’il y a eu une perte de contact. »

 

Renouer le contact

C’est l’objectif d’une rencontre organisée ce jeudi 4 octobre, à la salle du marché couvert, à 18h45 à Barcelonnette. Les socioprofessionnels pourront rencontrer les élus de la ville, de la communauté de communes et les responsables de l’association Ubaye Tourisme en charge de la promotion du tourisme dans la vallée. Le but ? retrouver une synergie entre les différents acteurs afin de faire rayonner la vallée.

 

« Je souhaite que les commerçants, les artisans de la commune adhèrent au nouveau projet touristique afin de le faire vivre au quotidien », Pierre Martin-Charpenel.

 

Présent également sur place, un consultant, Pierre Alland, qui a réalisé une étude sur le développement touristique de la vallée, afin de présenter les enjeux structurants de la stratégie proposée. « L’objectif et de savoir sur quel type d’actions nous allons investir et c’est ce que nous allons présenter aux socioprofessionnels », précise le maire.

 

Quelle place sera donnée dans le débat aux socioprofessionnels ?

Sur ce point le maire ne tergiverse pas : « nous devons écouter. Mais au bout du compte ce seront toujours les élus qui prendront la décision sur les investissements liés au développement du tourisme. » Mais les socioprofessionnels ont également « un rôle moteur à jouer au quotidien dans le développement du tourisme », comme le précise le maire :

En clair, le maire propose un contrat tacite sur le thème du donnant-donnant.Reste à savoir si tous adhéreront au projet proposé par l’office intercommunal.

 

A.Cam



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios