Alpes de Haute-Provence : les TPE boudent les crédits bancaires

Alpes de Haute-Provence : les TPE boudent les crédits bancaires

ÉCONOMIE / Pour inciter les Très petites entreprises à avoir recours à ce type de financement, les organismes bancaires et les organismes de micro-crédits se sont retrouvés cette semaine afin d'établir une stratégie.

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Ils se sont retrouvés, cette semaine, dans les locaux de la Banque de France à Digne-les-Bains. Les organismes bancaires et les organismes de micro-crédits des Alpes de Haute-Provence ont mis sur la table un sujet de discussion qui les préoccupe : le financement des Très petites entreprises.

 

10.000 TPE dans le département

Les TPE, comme on les appelle, le département en compte 10.000. Elles représentent un tiers des emplois et 40% des crédits d’entreprises. Seulement, la demande pour ces crédits bancaires stagne après avoir été dynamique ces dernières années. Les acteurs économiques s’en inquiètent et rappellent aux dirigeants des entreprises leur intérêt. « Le message que l’on veut faire passer, c’est que les TPE, en phase de création ou de développement, ne doivent pas hésiter à aller vers tous les organismes de financements », martèle Philippe Kiehl, directeur de la Banque de France des Alpes de Haute-Provence. Ce dernier rappelle également que le taux d’acceptation est très important « de l’ordre de 9 sur 10 pour les crédits moyens termes, et des trois quarts sur les courts termes. » Et Philippe Kiehl d’ajouter : « Le territoire a besoin de développement supplémentaire pour abaisser le taux de chômage qui est d’un peu plus de 11% »

 

M. Bonnefoy



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios