Alpes de Haute-Provence : municipales 2020, « je serai candidat à Manosque si… » R.Gomez

Alpes de Haute-Provence : municipales 2020, « je serai candidat à Manosque si… » R.Gomez

POLITIQUE / Si le président de la CCI PACA et patron de Proman ne donne pas encore de position définitive, Roland Gomez dessine le contour d’une possible candidature à Manosque.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Roland Gomez a beau dire qu’il n’est pas demandeur et que ce sont finalement les sollicitations extérieures qui le poussent à se poser la question politique des municipales de 2020 à Manosque, il n’en est pas moins attentif à l’avenir de la cité de Giono et plus largement de la vie de l’agglomération (DLVA).

Depuis des semaines, toutes les spéculations tournent autour de la probable candidature du président de la Chambre de Commerce et d’industrie de Provence-Alpes-Côte d’azur (CCI PACA) et patron de Proman. Après les quelques réponses convenues qui consistent à répondre que « l’heure n’est pas aux municipales et qu’il ne s’interdit rien… », Roland Gomez admet que si les projets proposés par le ou les candidats à la ville ne répondent pas à ses attentes, alors il ira.

 

« Je serais candidat à Manosque si le ou les projets proposés ne me conviennent pas », Rolland Gomez.

 

Pas une candidature d’opposition, mais « pour un projet »

« Je n’ai rien contre les personnes, qu’on soit bien clair sur le sujet, mais ce que je souhaite c’est une proposition forte pour la ville et l’agglomération », insiste Roland Gomez. « Je ne tiens d’ailleurs pas à être tête de liste. Si un candidat est susceptible d’être un leader naturel, je m’effacerai sans problème, je le suivrai alors sur sa liste ou en soutien sur le terrain. »

Un candidat naturel pour Manosque ? Pour l’heure, personne ne s’accorde sur le sujet, même si dans tous les couloirs de la mairie le nom d’Armel Le Hen (en charge des finances de la ville et vice-président de l’agglomération) résonne comme étant le successeur désigné par le sortant Bernard Jeanmet-Peralta. Armel Le Hen ? « Un excellent élu, bosseur, qui connaît ses dossiers et la ville, mais qui manque cruellement d’une personnalité qui rassemble », s’inquiètent, hors micro, de nombreux acteurs politiques et économiques attentifs à la politique de la ville.

 

Roland Gomez dans le rôle de faiseur de rois ?

« Je pense que Roland prendra sa décision en janvier ou février prochain, c’est à ce moment-là que les orientations seront prises pour la ville et l’agglo », nous glisse un proche du président de la CCI PACA. D’ici là, c’est bien dans un rôle de faiseur de rois qu’avance Roland Gomez. Faire planer le doute, lançant d’indirect ultimatum à de futurs prétendants, avec comme base arrière le monde économique du département prêt à suivre un probable candidat, patron d’une des principales entreprises du département et son lien avec le président de la Région PACA, Renaud Muselier.

 

A.Cam


1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios