Alpes de Haute-Provence : passe d'armes entre LREM et DLF 04

Alpes de Haute-Provence : passe d'armes entre LREM et DLF 04

POLITIQUE / La députée LREM de la première circonscription des Alpes de Haute-Provence, Delphine Bagarry, a dénoncé "toute forme de violence" et "l'obstruction parlementaire" de certains députés à l'Assemblée nationale. Des propos critiqués par la secrétaire départementale de Debout la France Marie-Anne Baudoui-Morel.

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Passe d’armes, ce week-end, à propos de l’affaire Benalla, entre La République En Marche et Debout la France 04. La députée Delphine Bagarry s’est fendue d’un communiqué pour « condamner toute forme de violence » et pour dénoncer « l’obstruction parlementaire » de certains députés de l’opposition qui refusent de poursuivre l’examen de la loi de révision constitutionnelle tant qu’ils n’auront pas obtenu des explications de la part du "Premier flic de France" Gérard Collomb.

« Elle préfère un soutien aveugle au gouvernement quels qu’en soient les agissements », a vertement critiqué Marie-Anne Baudoui-Maurel. « Son attitude, écrit encore la Secrétaire départementale de Debout la France, vaut bien celle de Christophe Castaner », l’ancien maire de Forcalquier, quand il a osé affirmer que dans cette République, personne n’était protégé quel que soit son statut, alors qu’une simple mise à pied de 15 jours a été prononcée contre Benalla ».

Alexandre Benalla, c’est l’adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron visé par une enquête pour violences contre un manifestant, le 1er mai dernier, à Paris.

 

Q. Perez de Tudela



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios