Alpes de Haute-Provence : ils demandent la transparence et refusent d'être des cobayes

Alpes de Haute-Provence : ils demandent la transparence et refusent d'être des cobayes

SOCIÉTÉ / Ils se baptisent les « Cobayes » et se disent victimes des lobbys provoquant, en toute impunité, des crises écologiques, sanitaires et environnementales. Ils se réunissent dans une marche qui partira de Fos sur Mer, avant de rejoindre les Alpes de Haute-Provence

 

- Alpes de Haute-Provence - 

 

Malbouffe, pollution, exposition aux produits toxiques : ils demandent la transparence aux citoyens et veulent porter leur message au sommet de l’État français, puis à l’Europe. Eux, ce sont ceux qui ne veulent pas être des « cobayes », et ont pris la route depuis le 1er mai dernier depuis Fos-sur-Mer avant de relier Paris puis Bruxelles.

 

« Marre d’être isolé, de voir les crimes industriels se perpétrer et les lobbys diriger le monde », S. Barles

 

Une marche pour la santé environnementale, baptisée « les Cobayes lancent l’alerte », qui est actuellement de passage par les Alpes de Haute-Provence. Une rencontre a eu lieu ce mardi autour de la gestion de l’eau. Avant un arrêt aujourd’hui à Château-Arnoux-Saint-Auban. Puis Volonne et Sisteron. L’objectif est de récolter les propositions qui émergeront du terrain et de les porter aux politiques. Jean-Marc Gomez, coorganisateur dans les Alpes de Haute-Provence de cette marche « les Cobayes lancent l’alerte ».

 

Les initiateurs demandent également le renforcement de la protection de la santé au travail en rétablissant les CHSCT, les Comités d’Hygiène de Santé et des Conditions de Travail. Des demandes déposées à Paris le 30 juin puis les 1er et 2 juillet à Bruxelles.

 

C. Michard



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios