Alpes de Haute-Provence : loi asile et immigration, Delphine Bagarry pourrait voter contre

Alpes de Haute-Provence : loi asile et immigration, Delphine Bagarry pourrait voter contre

POLITIQUE / En discussion en commission, une partie du texte est contestée par la députée (LREM) des Alpes de Haute-Provence, et pourrait remettre en question son vote en faveur du texte.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Alors que la commission des lois de l'Assemblée nationale se penchait sur l'examen du projet de loi « asile et immigration », différentes tendances politiques, au sein de La République En Marche, se sont ouvertement opposées à une partie du texte et notamment sur la réduction des délais d'instruction de la demande d'asile.

Ainsi, le gouvernement compte réduire les délais d'appel devant la Cour nationale du droit d'asile, ce qui fait craindre, notamment à la députée (LREM) des Alpes de Haute-Provence, Delphine Bagarry, que les droits des migrants soient ainsi bafoués ou du moins limités. Dénonçant également un autre point du projet de loi : la réduction d'un mois à quinze jours du délai pour faire appel d'un rejet. « Le primo-arrivant en France n’est pas toujours informé des démarches qu’il doit entamer », estime la députée bas-alpine. Au contraire, « réduire les délais, c'est permettre aux demandeurs de rentrer plus vite dans le dispositif d'hébergement et de bénéficier d'une allocation, c'est plus d'humanité » ont rétorqué les élus en faveur du texte.

Point de blocage pour le vote à l’Assemblée ? « Cela dépendra de la séance publique » précise l’élue sur Alpes 1.

 

A.Cam


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios