Alpes de Haute-Provence : J-Y Roux souhaite une réponse franco-italienne pour la route de la Rochaille

Alpes de Haute-Provence : J-Y Roux souhaite une réponse franco-italienne pour la route de la Rochaille

POLITIQUE / Suite à l’éboulement sur la RD900, le sénateur des Alpes de Haute-Provence fait appel à un programme européen entre la France et l’Italie

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La Rochaille : alors que les aides de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur en faveur de la liaison transfrontalière avec l’Italie ne pourront être débloquées avant fin 2018-début 2019 comme l’a annoncé Éliane Barreille sur Alpes 1, le sénateur (DVG) des Alpes de Haute-Provence, Jean-Yves Roux, se tourne vers l’Europe pour proposer un plan B.

Le sénateur vient de solliciter par courrier l’appui de la ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, « pour qu’une solution franco-Italienne puisse être trouvée. » Le but étant notamment d’assurer le financement de travaux de sécurisation pérennes à travers les programmes de coopération transfrontalière. L’élu qui a par ailleurs sollicité la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur afin d’envisager la mobilisation de fonds du programme de coopération transfrontalière européenne entre France et Italie (ALCOTRA). Un programme qui a pour but de  favoriser un développement durable et équilibré en redynamisant l'économie, et de renforcer la cohésion des territoires et améliorer la qualité de vie des populations.

 

A. Cam



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios