Alpes de Haute-Provence : C.Galtier interpelle la députée sur l’avenir du centre-ville de Manosque

Alpes de Haute-Provence : C.Galtier interpelle la députée sur l’avenir du centre-ville de Manosque

TRIBUNE / Alpes 1 ouvre sa Tribune aux élus et acteurs socio-économiques des Alpes du Sud. Aujourd’hui, Camille Galtier, délégué de circonscription de Les Républicains dans les Alpes de Haute-Provence.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Alors que la députée (LREM) et conseillère départementale des Alpes de Haute-Provence, Emmanuelle Fontaine-Domeizel, est en visite à Manosque pour faire le point sur la situation et l’avenir du centre-ville de la cité de Giono, Camille Galtier interpelle la parlementaire sur le rôle que devrait jouer le département. Une visite en compagnie du maire, Bernard Jeanmet-Peralta, et du député de l’Hérault, Patrick Vignal, également président national de Cœur de ville en mouvement.

 

De droite à gauche : B.Jeanmet-Peralta, P.Vignal, E.Fontaine-Domeizel en viste dans le centre ville de Manosque.

 

Ainsi, pour Camille Galtier, initiateur de l’association « Idée D’Avenir » - rassemblement né en décembre 2017, autour de citoyens de militants et d’anciens élus engagés à droite.Ndlr- et délégué de circonscription de Les Républicains, il est temps de sortir de « luttes partisanes » et d’envisager « des idées d’avenir. »

 

Lettre ouverte à Emmanuelle Fontaine-Domeizel :

« Madame la députée, madame la Conseillère départementale, pour cette réunion dont vous êtes organisatrice aux côtés de la CCI et de la ville de Manosque, je souhaite vous interpeller. En effet, tous les constats, toutes les bonnes volontés seront bénéfiques à la vitalité du Centre-Ville de Manosque, pour autant vous avez en tant que députée et membre de la majorité du Président du Conseil Départemental, un rôle au combien important.

Détournons nous du passé et regardons vers l'avenir, détournons-nous des luttes partisanes dont nous avons été acteurs et faisons avancer le territoire.

Vous êtes aujourd'hui l'une des politiques les plus influentes du département tandis que nous ne sommes que des citoyens souhaitant que notre territoire avance. Laissez-nous vous donner plusieurs idées pour l'avenir, ces idées si vous les acceptez, seront les vôtres et nous ne quémanderons rien, cela sera à votre initiative:

- Pour favoriser les commerces de proximité avec un véritable marketing local pour le centre-ville, il serait souhaitable de préempter certains commerces. Cela a un coût, le département peut et doit prendre sa part afin de permettre à la ville de déterminer sa propre voie.

- Le premier consommateur d'un centre-ville est celui qui y réside. Nous proposons donc la mise en place d'une politique incitative pour les primo-accédants avec des subventions pour compléter l'apport personnel, des prêts à taux 0 et des aides à l'accession-rénovation.

- Les façades mal-entretenues nuisent à l'attractivité de l'habitat en centre-ville ainsi qu'aux commerces. Nous proposons de renforcer et d'encourager d'avantage les ravalements de façades avec les aides de la ville déjà mises en oeuvre par un apport du département et une meilleure visibilité du dispositif ainsi que son accompagnement.

- Car la lutte contre la précarité énergétique nous concerne tous, une aide financière pour les propriétaires désireux d'effectuer des travaux d'économie énergétique dans leurs commerces ou logements.

- Il existe aujourd'hui en coeur de ville des logements insalubres qui sont parfois même dangereux. Le département peut accompagner les propriétaires-bailleurs afin de réaliser des transformations d'immeubles anciens dégradés.

- Le centre-ancien souffre du changement du monde de consommation des consommateurs constatés sur l'ensemble du territoire français. Il est donc primordial de revoir l'offre de stationnement, le département peut aider à cette mutation avec notamment la mise en place du stationnement intelligent, le plus à même de permettre le turn-over nécéssaire des places au sein du coeur de ville.

Toutes ces idées sont applicables, elles sont pour nous souhaitables et à travers le Conseil Départemental des Alpes-de-Haute-Provence dont vous êtes une actrice prépondérante, elles pourraient être réalisées! »

 

L.R



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios