Alpes de Haute-Provence : Police de Sécurité du Quotidien, un groupe de contact à la gendarmerie de Forcalquier

Alpes de Haute-Provence : Police de Sécurité du Quotidien, un groupe de contact à la gendarmerie de Forcalquier

SÉCURITÉ / Objectif : être au contact de la population, des commerçants et des élus.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Être au contact de la population, des commerçants, mais aussi des élus, tels sont les objectifs de la nouvelle Police de Sécurité du Quotidien. Après deux mois de concertations et 20 groupes de travaux organisés par le préfet des Alpes de Haute-Provence, Bernard Guérin, cette police voit le jour sur le département. À Forcalquier, un groupe de contact est mis en place au sein de la gendarmerie, avec des militaires présents sur le terrain. 

« Ce qui a été annoncé sur Forcalquier, c’est la création d’un groupe de contact, donc d’un dispositif propre à la gendarmerie qui va se mettre en place dans les semaines, dans les mois qui viennent », explique Christophe Cousin, directeur des services du cabinet du préfet des Alpes de Haute-Provence. « Ce groupe de contact pour la gendarmerie, ce sont des effectifs qui existaient déjà et connaissent le territoire. Ils vont, par la réforme en cours, être dégagés de missions lourdes, administratives, pour les remplacer sur ce cœur de métier, c'est à dire être au contact de la population », souligne Christophe Cousin

 

 

M. Bonnefoy



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios