Alpes de Haute-Provence : suppressions de postes à Arkéma Saint-Auban

Alpes de Haute-Provence : suppressions de postes à Arkéma Saint-Auban

ÉCONOMIE / Une réorganisation des services est voulue par la direction, qui a entrepris de consulter les salariés.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La CGT dénonce un nouveau plan social au sein d’Arkéma Saint-Auban. Le 1er février dernier, en Comité d’établissement, la suppression de 15 postes a été validée. Une réorganisation des services est voulue par la direction, qui doit légalement demander une expertise auprès du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l’entreprise. Cette expertise sur les conditions de travail doit se faire dans les deux mois, mais pour l’instant le projet de réorganisation n’est pas défini.

 

« La direction fait croire qu’on est des collaborateurs, que l’on est tous copains », D. Bouissou

 

La société a entrepris de consulter les salariés. Pour la CGT, la direction tente ainsi de faire passer la pilule, avec une fausse prise en compte des attentes des salariés.

 

David Bouissou, membre du CHSCT et délégué de la CGT :

 

Le plan de restructuration doit être connu d’ici fin avril, début mai. 

 

« Ce n’est pas 15 postes en moins mais 11 sans aucun licenciement », P. Millet

 

À ces accusations, la direction de l’usine Arkema à Saint-Auban répond qu’il ne s’agit pas d’une diminution de 15 postes mais de 11 et tous les salariés seront reclassés sur des postes vacants. Pascal Millet, le directeur :

 


Tags :
cgt arkema emploi

0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios