Alpes de Haute-Provence : le mouvement s'enracine à la prison de Digne-les-Bains

Alpes de Haute-Provence : le mouvement s'enracine à la prison de Digne-les-Bains

SOCIAL / La mobilisation dénonce des primes gelées depuis 2009 et des salaires qui ne dépassent pas les 1.400 euros en fin de carrière.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Depuis ce mardi, la maison d’arrêt de Digne-les-Bains est de nouveau bloquée. Une mobilisation nationale pour défendre les emplois, la sécurité et les conditions de travails des surveillants pénitentiaires.

 

« C’est une mobilisation record », B. Hocq

 

L’intersyndicale FO, CGT et Ufap regrette le non-remplacement de deux postes sur 23 à Digne-les-Bains. Elle dénonce des primes gelées depuis 2009 et des salaires qui ne dépassent pas les 1.400 euros en fin de carrière. Des syndicats qui se battent aussi pour l’instauration d’une journée pleine de 12h, plutôt qu’une journée de travail entrecoupée.

 

Bruno Hocq est le secrétaire local de Force Ouvrière maison d’arrêt de Digne-les-Bains :

 

La mobilisation est reconduite ce mercredi.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios