Alpes de Haute-Provence : une Manosquine se plonge dans les premières micro-secondes du Big Bang

Alpes de Haute-Provence : une Manosquine se plonge dans les premières micro-secondes du Big Bang
Emilie Maurice ©Fondation L'Oréal

CULTURE / Cette Manosquine de 31 ans vient de recevoir un prix de 20.000 euros pour ses recherches

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

À à peine 31 ans, elle fait partie de la génération de jeunes chercheuses à suivre de très près : Emilie Maurice est une Manosquine, post-doctorante au laboratoire Leprince Ringuet de l’École Polytechniquequi vient d’être récompensée pour ses recherches sur le Big Bang. Elle a reçu une bourse L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science d’un montant de 20.000 euros.

 

Elles ne sont que 30 jeunes femmes à avoir été primées. Car la contribution des femmes à la science reste toujours trop peu mise en avant, seulement 28 % des chercheurs dans le monde sont des femmes, seulement 3 % des Prix Nobels Scientifiques leur ont été attribués.

 

Retour aux premières secondes de l'existence de l'Univers

Quelques micro-secondes après le Big Bang, l’Univers était composé d’un plasma de quarks, éléments de la matière observable évoluant librement dans un milieu d’une température extrême d’environ mille milliards de degrés. Avec l’expansion de l’Univers, la température diminuant, ces quarks se sont regroupés au sein de nucléons (protons ou neutrons) qui, ensemble, forment le noyau des atomes. Emilie Maurice étudie les quarks dans un état où ils évoluent librement, comme c’était le cas au moment du Big Bang. Pour ce faire, la jeune chercheuse utilise les collisions de noyaux lourds de haute énergie opérées notamment au grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand et le plus puissant accélérateur de particules au monde. « Cela nous permet de recréer des gouttes de cet état de la matière et ainsi d’explorer les premiers instants de l’Univers. » La jeune chercheuse, qui aime toujours repousser les limites, a pour objectif d’améliorer la connaissance du plasma de quarks pour mieux comprendre les origines de l’Univers, tout en se préparant également pour son premier trail.

Entretien avec Emilie Maurice, réalisé par Cyrielle Michard :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios