Alpes de Haute-Provence : R.Muselier dénonce la baisse de crédits aux régions, « faux » riposte C.Castaner

Alpes de Haute-Provence : R.Muselier dénonce la baisse de crédits aux régions, « faux » riposte C.Castaner

POLITIQUE / Quand Renaud Muselier et Christophe Castaner se rencontrent à Oraison, les questions politiques et de budget ne sont jamais loin.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Réunis tous deux ce vendredi matin à Oraison à l’occasion de l’inauguration des nouveaux bâtiments d’un des fleurons économiques des Alpes de Haute-Provence, la société Perl’Amande, le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier n’en a pas oublié pour autant ses revendications territoriales. En effet, en ouverture de la Conférence des territoires, jeudi 28 septembre, le Premier ministre, Édouard Philippe, avait annoncé la suppression de 450 millions d'euros de crédits pour 2018 envers les régions. Une suppression non sans conséquence pour la Région PACA :

 

Mais pour le secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, Renaud Muselier se trompe :

 

Enfin lors de cette visite nous avons interrogé Christophe Castaner sur une proposition de loi venue du Sénat proposant le maintien des compétences eau et assainissement dans les compétences optionnelles des intercommunalités. Une proposition rejetée en commission par les députés, mais entendue par le gouvernement assure Christophe Castaner.



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Région PACA : ne m’appelez plus PACA mais « Région Sud »

POLITIQUE / le président Les Républicains du Conseil régional, Renaud Muselier tient à se débarrasser de l'acronyme Paca qui « ne veut rien dire ». Et de le remplacer par « Région Sud ».

Alpes du Sud : plusieurs événements pour aujourd'hui

AGRICULTURE / 10ème forum à l’installation et à la transmission en agriculture ce vendredi à Gap.

Alpes de Haute-Provence : C.Castaner reste au gouvernement, fin du suspense…

POLITIQUE / Le remaniement a finalement été annoncé ce vendredi soir par l’Élysée dans un communiqué. Un choix habile de la part du président de la République afin d’épargner, au moins pour un temps, Christophe Castaner face aux critiques.

Alpes de Haute-Provence : un petit déjeuner pour les maires chez Christophe…

POLITIQUE / 80 maires des Alpes de Haute-Provence ont été accueillis par le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement ce matin pour un petit déjeuner « chaleureux et convivial ». Avant un discours de clôture du congrès des maires par Emmanuel Macron.

L'invité d'Au Bout de l'Actu : accusations d'une crise politique face…

POLITIQUE / Christophe Castaner, encore porte-parole du gouvernement, secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement et numéro 1 du parti présidentiel "La République en Marche"

Le Grand Réveil Alpes 1 de 7h du Lundi 20 Novembre 2017

Avec Thierry Masselis, Gaël Piat et Romaric Ponce.

Alpes du Sud : Christophe Castaner patron de La République en Marche

POLITIQUE / Christophe Castaner était le seul candidat en lice, désigné comme favori par le Président de la République Emmanuel Macron pour devenir le délégué génral de son parti.

Alpes de Haute-Provence : Dernier concert de l'année de l'Eden district…

CULTURE / Michel Faton de l'Eden district blues nous parle du concert de Johnny Rawls dans "Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia.

Alpes du Sud : « Christophe Castaner est un menteur, mais je ne le pensais…

POLITIQUE / Deux ans après l’échec des élections régionales, Christophe Castaner règle encore ses comptes avec certains de ses ex-colistiers, dont Christophe Pierrel qu’il taxe d’avoir voulu se maintenir, en 2015, « pour récupérer ses 2.000 euros d’indemnités.» L’intéressé dément et s’explique sur Alpes 1.

[MAJ] Alpes de Haute-Provence : Christophe Castaner probable patron d’En…

POLITIQUE / Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a été choisi par Emmanuel Macron, ce mardi, pour prendre la direction du parti La République En marche (LREM), selon des informations du Monde et des Échos, confirmant celles d’Alpes 1.

Hautes-Alpes : la Région demande une réunion d'urgence avec le préfet

POLITIQUE / Selon le président de la Région, Renaud Muselier, les conducteurs des transports régionaux auraient à faire face à un afflux de migrants tentant de monter dans les bus. D'autre part, selon le représentant, la PAF ordonnerait également aux conducteurs de prendre les migrants à bord, sans titre de transport

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios