Alpes de Haute-Provence : loi Travail, « peser sur les négociations est moins spectaculaire que les manifestations mais plus efficace » CFDT 04

Alpes de Haute-Provence : loi Travail, « peser sur les négociations est moins spectaculaire que les manifestations mais plus efficace » CFDT 04

SOCIÉTÉ / Ce mardi, la CGT descendait dans les rues contre la réforme de la loi Travail. De leur côté, CFDT et FO n'appelaient pas à manifester. La CFDT 04 qui annonce maintenir « la pression sur le gouvernement dans la perspective de la sortie des décrets. »

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Absente des cortèges dans les Alpes du Sud ce mardi pour manifester contre la réforme de la Loi Travail, la CFDT des Alpes de Haute-Provence, souhait faire entendre une autre méthode de négociation, en annonçant le « maintient la pression sur le gouvernement dans la perspective de la sortie des décrets notamment pour obtenir des moyens nécessaires pour un dialogue social de qualité. »

 

« Des désaccords, mais surtout avec le goût amer d’une occasion manquée »

Pour la CFDT 04, cette réforme sonne comme une  « occasion manquée de dépasser enfin cette vision du passé selon laquelle la confiance des entrepreneurs ne se gagne qu’au prix d’une baisse des droits des représentants des salariés, cette vision du passé selon laquelle bien-être des salariés et compétitivité économique sont difficilement conciliablesC’est l’inverse de ce que porte la CFDT, et d’autres, comme conception du syndicalisme. »

En désaccord avec les syndicats descendus dans les rues, la CFDT 04 annonce défendre « une autre conception du syndicalisme qui a obtenu la majorité des suffrages des salariés dans le secteur privé, le 31 mars dernier La CFDT maintient la pression sur le gouvernement dans la perspective de la sortie des décrets, notamment pour obtenir des moyens nécessaires pour un dialogue social de qualité. »

 

Rassemblement parisien et lobbying sur le territoire

La CFDT annonce vouloir rassembler le 3 octobre prochain à Paris, 10.000 élus et délégués syndicaux d’entreprise et d’administration CFDT. « Ce sera aussi l’occasion de démontrer la richesse et l’utilité du dialogue social de terrain. »

Dans le département, le syndicat annonce vouloir, « saisir toutes les occasions pour interpeller les employeurs, le patronat, le gouvernement et les députés, et échanger avec les militants, les adhérents et les salariés. »



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios