Alpes de Haute-Provence : élection Conseil Départemental, la majorité va-t-elle rester unie jusqu’au 29 septembre ?

Alpes de Haute-Provence : élection Conseil Départemental, la majorité va-t-elle rester unie jusqu’au 29 septembre ?

POLITIQUE / Si l’élection à la succession de Gilbert Sauvan est annoncée pour le 29 septembre, les conseillers départementaux devront s’entendre d’ici le 15 du mois sous la présidence par intérim de Nathalie Ponce-Gassier, dans un contexte où déjà trois candidats sont en lice.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Si certains souhaiteraient résumer l’élection du nouveau président du Conseil Départemental des Alpes de Haute-Provence, à une formalité interne entre 20 conseillers départementaux de la majorité, il semble que ce résumé soit un peu court. En effet, les derniers soubresauts révèlent tout de même l’état de délitement dans lequel se trouve la majorité avec la multiplication de candidatures à la tête du Département. Une situation notamment due à un manque d’anticipation à une succession qui était pourtant prévisible depuis de nombreux mois.

À lire aussi >>> Alpes de Haute-Provence : G.Sauvan, président du conseil départemental démissionne

 

Nathalie Ponce-Gassier, présidente par intérim jusqu’au 29 septembre

Patricia Granet, maire de Digne-les-Bains et 1ère vice-présidente du Département, ayant renoncé au poste de présidence par intérim, le second vice-président Roland Aubert étant décédé, c’est logiquement que la 3ème vice-présidente, Nathalie Ponce-Gassier empoigne officiellement les rênes du Département en attendant la nouvelle élection prévue le 29 septembre.

Mais à 52 ans, la conseillère départementale de Valensole, enseignante à Salon, ne souhaite pas s’en tenir au poste de présidente par intérim, faisant partie des trois candidatures connues à la succession de Gilbert Sauvan. Une candidature soutenue par les députées (LREM) du département : Delphine Bagarry et Emmanuelle Fontaine-Domeizel.

Pour Delphine Bagarry, ex-conseillère départementale, démissionnaire depuis son élection à l’Assemblée nationale, ce choix « ne fait de secret pour personne ». Si l’élue ne souhaite pas influencer le déroulement du vote, elle relève tout de même les qualités humaines d’une femme qu’elle « connaît bien. Son élection illustrerait vraiment le visage du renouvellement en politique, quant à ceux qui mettent en avant sa stature de novice en politique, je ne considère pas cela comme un défaut » appuie celle qui connaît bien une critique qu’elle a dû également affronter lors sa propre élection lors des législatives. Pour autant, ce choix ne semble pas porté par un programme politique. « Objectivement, Nathalie et Claude [Fiaert] portent une candidature dont la ligne politique est quasi identique (…) je ne m’oppose pas à Claude, c’est un homme formidable que j’admire, mais globalement ils sont en accord sur beaucoup de choses, ce sont simplement deux styles différents. Et l’important sera l’unité après le vote. »

De son côté Emmanuelle Fontaine-Domeizel explique son choix par son « attachement aux valeurs du président de la République, qui s'appuie sur des personnes de la société civile et qui apportent une autre dynamique au monde politique. » Pour la députée, qui est restée Conseillère Départementale de Manosque 2, ce sera donc « Nathalie Ponce car elle est capable de redonner force à cette démocratie et de mener notre département. »

De son côté, Claude Fiaert, conseiller départemental de Châteaux-Arnoux-Saint-Auban, président du Service Départemental Incendie et Secours des Alpes de Haute-Provence (SDIS 04) : outre son statut de « favori » du sortant, il peut compter sur le soutien de Patricia Granet et de façon plus symbolique celui du porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, qui lors de son passage le week-end dernier dans le département a prôné un message d’ « apaisement au sein du conseil . »

Parmi les candidatures supposées on retrouve également le binôme de Nathalie Ponce-Gassier sur le canton de Valensole, Jean-Christophe Petrigny. Une information que dément le président du groupe de la majorité : « mon seul rôle dans cette élections est maintenir l’unité, l’essentiel est de dégager un candidat qui fera l’unanimité, mais il se peut que d’autre candidatures voient le jour, mais ça ne sera pas la mienne. »

Parmi ces candidatures qui pourraient voir le jour, un autre nom revient : celui du 4ème vice-président sur le canton de Digne 1, René Massette, « un homme d’expérience » précise une source. Une candidature qui pourrait « rassembler », en cas désaccord et de désunion du groupe de la majorité. Une majorité qui devra avoir fait son choix avant le 15 septembre.



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Les invités d'Au Bout de l'Actu : "le Rallye Monte Carlo, une arène…

SOCIÉTÉ / Caroline Broc, membre du collectif "Ras Le Rallye" et Claude Weisman, secrétaire locale d'ATTAC.

Alpes de Haute-Provence : 90.000 oliviers sur la commune des Mées

L'ÉCHO DES COMMUNES / Dernier épisode sur la commune des Mées.

Alpes de Haute-Provence : "nous sommes les SMICARDS du milieu carcéral",…

SÉCURITÉ / La maison d'arrêt de Digne les Bains rejoint le mouvement national. Si les constats diffèrent, notamment au niveau de la sécurité, FO annonce se battre pour obtenir une revalorisation salariale et des primes, ainsi que l'acceptation d'un service longue journée de 12h

Alpes de Haute-Provence : Stages "Lecture à haute voix" proposés par…

CULTURE / Sylvie Bitterlin, comédienne de la Compagnie du passeur, était l'invitée d'"Alpes 1 et Vous" avec Annie Borgia ce jeudi à 12h30.

Alpes de Haute-Provence : un sentier pour mieux découvrir les Pénitents…

L'ÉCHO DES COMMUNES / Quatrième épisode sur la commune des Mées.

[MAJ] Alpes de Haute-Provence : Jean-Pierre Aubert est décédé

POLITIQUE / Jean-Pierre Aubert, ancien maire de Jausiers de 1989 à 2008 et de Barcelonnette de 2008 à 2014, est décédé ce mardi soir.

Alpes de Haute-Provence : vigilance très forte face aux avalanches !

MÉTÉO / Le risque sera de niveau 4 sur 5 sur certains massifs, la préfecture déconseille le hors-piste

Hautes-Alpes : les élections partielles de Laye les 11 et 18 février

POLITIQUE / Le maire et son adjoint avaient démissionné d'office, alors qu'ils étaient poursuivis pour favoritisme et prise illégale d'intérêts

Alpes de Haute-Provence: l'Association des Amis des Mées pour valoriser…

L'ÉCHO DES COMMUNES / Troisième épisode sur la commune des Mées.

Alpes du Sud : la campagne de recensement 2018 débute jeudi

SOCIÉTÉ / L’Insee lance une nouvelle vague de recensement annuel de la population. Dans les Hautes-Alpes, ce recensement concernera 23.830 logements et dans les Alpes de Haute-Provence 19.230.

Alpes de Haute-Provence : J-L Monteil élu vice-président de l’Association…

SOCIAL / Une institution dont le but est la gestion du fonds pour le financement du dialogue social.

Alpes de Haute-Provence: le deuxième plus grand parc solaire aux Mées

L'ÉCHO DES COMMUNES/ Deuxième épisode sur la commune des Mées.

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios