Alpes de Haute-Provence : les retards de versement de PAC, responsables des incendies ?

Alpes de Haute-Provence : les retards de versement de PAC, responsables des incendies ?

AGRICULTURE / Alors que certains éleveurs sont condamnés à stopper leur activité, en raison de retards de versement des sommes de la Politique Agricole Commune, ce sont des pans de montagne qui ne seraient plus entretenus par le pastoralisme. Et donc sensibles aux feux de forêt selon la Confédération Paysanne 04

© Pierre Rigaux

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Des éleveurs en difficulté, et c’est toute la montagne qui pourrait prendre feu : en quelques mots, voilà comment la situation est aujourd’hui définie par la Confédération Paysanne dans les Alpes de Haute-Provence. Alors que la sécheresse est à son comble en région PACA, et victime d’incendies à répétition, en parallèle les éleveurs enregistrent d’importantes difficultés.

 

"60.000 euros de pertes, je vais devoir arrêter"

Retard de versement de la PAC 2015 et 2016, certains d’entre eux, faute de trésorerie suffisante, sont en passe de devoir cesser leur activité. Sauf que le milieu agricole est indispensable en montagne pour prévenir les incendies.

David Clot, éleveur ovin d’Authon dans les Alpes de Haute-Provence, réalise depuis plusieurs années une transhumance inverse : entre janvier et mars, il part direction Auriol dans les Bouches du Rhône

La préfecture des Alpes de Haute-Provence ainsi que le Ministère de l’Agriculture ont été saisis de ce problème le 16 mai dernier. Désormais, le dossier est aussi entre les mains du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios