Alpes de Haute-Provence : grève de la faim contre le renvoi de migrants

Alpes de Haute-Provence : grève de la faim contre le renvoi de migrants

SOLIDARITÉ / 11 migrants du CAO de Barcelonnette sont transférés sur la Plateforme régionale des demandeurs d’asile à Marignane, près de l’aéroport.

© Théo Giacometti

- Alpes de Haute-Provence -

 

La mobilisation s’intensifie à Barcelonnette, en soutien à 33 migrants accueillis au Centre d’accueil et d’orientation. Solange Houset et Jean-Marc Ferry, tous deux infirmiers, ont entamé une grève de la faim depuis près d’une semaine. Ce samedi, ils étaient une centaine de personnes à manifester dans la ville.

 

 

En effet, depuis ce lundi, 22 migrants sont déplacés vers le CAO de Champtercier dans le Pays Dignois, alors que le centre de Barcelonnette doit accueillir prochainement une quarantaine de nouveaux migrants. Mais ce que contestent surtout les associations de soutiens, c’est le déplacement de 11 migrants vers la Plateforme régionale des demandeurs d’asile à Marignane, près de l’aéroport. Ils craignent un renvoi en Italie, dans le cadre des accords de Dublin III.

Des accords qui permettent d’imposer aux demandeurs d’asile de faire leurs démarches dans le pays où ils ont été enregistrés à leur arrivée en Europe.

À lire également >>> Alpes du Sud : Dublin III, la chasse aux idées reçues

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios