Alpes de Haute-Provence : C. Castaner et D. Bagarry s’imposent au second tour des législatives

Alpes de Haute-Provence : C. Castaner et D. Bagarry s’imposent au second tour des législatives

Politique / Deux candidats de La République en Marche.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Christophe Castaner et Delphine Bagarry s’imposent au second tour des élections législatives : deux candidats de  La République en Marche. Christophe Castaner, également porte-parole du Gouvernement, devrait en toute logique laisser sa place à sa suppléante Emmanuelle Fontaine Domeizel. En dépassant les 61% de voix, on peut parler de large victoire, bien que le député de « La République en Marche » retienne les échecs de ce scrutin législatif, notamment les 54% d’abstention sur sa circonscription.

 

Les résultats sur la 1ère circonscription :

 

 

Les résultats sur la 2ème circonscription :

 

 

En savoir plus >>> tous les résultats dans votre circonscription et dans votre commune.

 

Il affrontait sur la deuxième circonscription des Alpes de Haute-Provence Léo Walter de « La France Insoumise ». Christophe Castaner recueille 61.57 % des suffrages exprimés, pour 38.43 % pour Léo Walter, soit bien plus que les 16% du 1er tour. Un score « bien loin d’être ridicule » selon les propos de Léo Walter.

 

Une opposition qui portait le nom du Front National sur la 1ère circonscription des Alpes de Haute-Provence. La très discrète Odile Brun a été battu à 36,40 %, offrant 63,60 % des suffrages à « La République en Marche » portée par Delphine Bagarry, pressée de se mettre au travail.

 

Les réactions :

Pour Daniel Spagnou, maire de Sisteron : « Je tiens à féliciter Christophe Castaner et notre nouvelle députée Emmanuelle Fontaine-Domeizel et souhaiter bonne chance aux nouvelles autorités qui vont gouverner notre pays. Il va falloir faire voter les réformes qui s'imposent. Le fort taux d'abstention de cette élection est du jamais vu en France. Aussi, le fait que nos députés soient élus avec très peu des inscrits représente un réel risque dont il faudra tenir compte. Restons donc vigilants, mais surtout unis plus que jamais. »

Gilbert Sauvan, président du Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence : « Je sais que nos désormais nouveaux députés seront nos ambassadeurs pour relayer nos problématiques locales et défendre au mieux les intérêts de la ruralité. La mandature qui s'ouvre devra permettre d'apporter des solutions aux problèmes de notre pays et tout particulièrement l'emploi. »

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios