Alpes de Haute-Provence : la mobilisation contre la directive Dublin gagne Sisteron

Alpes de Haute-Provence : la mobilisation contre la directive Dublin gagne Sisteron

SOCIÉTÉ / 11 demandeurs d'asile de la ville fortifiée sont touchés par la Directive Dublin, et pourraient être expulsés vers le premier pays européen de transit

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Le mouvement contre le Dublinage des demandeurs d’asile gagne Sisteron. 11 migrants sur les 31 actuellement accueillis au sein du CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) n’ont pas obtenu l’instruction de l’asile en France, au titre de la directive Dublin, et pourraient donc se voir expulser vers un autre État européen dans lequel ils ont d’abord transité et enregistré leur dossier, comme l’Italie, l’Allemagne ou la Norvège.

 

Un assouplissement de la Directive Dublin pour tous

Le Collectif de Solidarité avec les Réfugiés de Sisteron demande à la préfecture des Alpes de Haute-Provence d’appliquer l’article 17 de la Directive Dublin, qui permet aux demandeurs d’asile de voir leur dossier d’asile instruit en France. Un assouplissement mis en place mais seulement pour ceux en provenance de Calais. Le Collectif réclame également l’annulation des arrêtés préfectoraux de transfert pris et l’accès pour tous à l’asile en France.

Pour rappel, 21 demandeurs d’asile sont en grève de la faim à Embrun alors que deux d’entre eux, des jeunes Soudanais, seront reconduits en Norvège. Leur demande d’asile sera instruite dans ce pays, ces derniers ne venant pas de la « Jungle de Calais » et ne pouvant bénéficier de l’assouplissement de la Directive Dublin.

En savoir plus >>>  Hautes-Alpes : 21 demandeurs d'ASILE à Embrun en grève de la faim contre la directive Dublin III



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios