Alpes de Haute-Provence : retour aux fondamentaux pour « les Dignois d’abord » et soutien au FN pour la présidentielle

Alpes de Haute-Provence : retour aux fondamentaux pour « les Dignois d’abord » et soutien au FN pour la présidentielle

POLITIQUE / Pour le second tour de la présidentielle, les élus « Debout la France » de Digne-les-Bains se tournent vers Marine le Pen.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Si le comité national du parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France, n'est pas parvenu à prendre une décision aujourd’hui sur son positionnement en vue du second tour de l'élection présidentielle et se prononcera plus tard, « vendredi soir ou la semaine prochaine », dans une partie des Alpes de Haute-Provence, le choix a été tranché : ce sera le FN.

 

Un choix porté par le groupe « les Dignois d’abord »

Le groupe d’opposition à la ville de Digne-les-Bains, mené par Marie-Anne Baudoui-Maurel (ex UMP, ex FN et aujourd’hui Debout la France), a donc fait le choix d’un retour aux fondamentaux. Après avoir rendu sa carte du FN, en octobre 2014,  (suite aux propos tenus par Jean-Marie le Pen), l’élue et son groupe rejoignent pour le second tour de la présidentielle Marine le Pen.

Un choix opéré  dès le premier tour par l’un des élus d’opposition du groupe, Gilles de Valckenaere, et qu’il justifie par la volonté de ne pas voir « la poursuite du déclin de la France. »

Arguant que « seul un rassemblement des patriotes permettra de faire triompher nos idées et de rendre à la France l’indépendance et la grandeur qu’elle mérite (…) cette indépendance et cette grandeur ne s’obtiendront qu’en unissant nos forces contre une gauche servile à l’Europe et à la Finance. »

FN hier, soutien de Marine le Pen aujourd’hui, candidate pour Debout la France pour les législatives demain, Marie-Anne Baudoui-Maurel avance avec des positions qui lui porteront probablement préjudice dans les urnes. Sans parler du tiraillement qui risque de voir le jour avec le secrétaire départemental de Debout la France dans les Hautes-Alpes, Victor Berenguel, qui a toujours réfuté l’idée d’un rapprochement entre son parti et celui du FN.

On attend maintenant la position du secrétaire départemental 04 du parti, Noël Chuisano.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios