Alpes de Haute-Provence : pollution aux bromates, la FNE 04 se pose la question du maintien du site d'Arkéma

Alpes de Haute-Provence : pollution aux bromates, la FNE 04 se pose la question du maintien du site d'Arkéma

ENVIRONNEMENT / Depuis le 21 mars, l’eau est impropre à la consommation à Villeneuve. La concentration en bromate de l’eau y est 3 fois supérieure aux normales maximales autorisées pour la consommation humaine.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Depuis le 21 mars, l’eau est impropre à la consommation à Villeneuve et une distribution d’eau potable a été mise en place, à la demande de l’Agence Régionale de Santé.  La cause : les rejets d’eaux usées du site Arkéma situé 30 km en amont à Saint-Auban. La concentration en bromate de l’eau y est 3 fois supérieure aux normales maximales autorisées pour la consommation humaine. Face à cette situation, France Nature Environnement 04 « tire la sonnette d’alarme et appelle l’État à prendre les mesures nécessaires face à cette nouvelle pollution d’Arkema », souligne sa présidente Martine Vallon.

 

Arkema déjà condamnée en 2012 pour pollution de la Durance

Déjà condamnée en 2012 pour la pollution en mercure et en solvants chlorés de la Durance de 2003 à 2005, Arkéma est à nouveau dans l’œil du cyclone. La FNE 04 appelle l’exploitant à faire évoluer son site vers le développement d’une filière d’excellence de dépollution des sites et des sols pollués par l’activité chimique. Pour Fabien Veyret, vice-président de FNE 04 et membre de la commission de suivi du site Arkéma, « il est temps de se poser la question des conditions de maintien de l’activité du site ».

 

Les problèmes d’environnement débouchent sur des problèmes de santé publique

Cette nouvelle pollution pose énormément de questions notamment du côté de la FNE 04. « Les problèmes d’environnement débouchent automatiquement sur des problèmes de santé publique. Il y va de la santé des générations à venir, de celles de nos enfants » affirme Martine Vallon. Et aujourd’hui, la situation à Villeneuve n’est toujours pas réglée, l’eau n’est pas potable pour la population.

La présidente FNE 04, Martine Vallon :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios