Alpes de Haute-Provence : la sociocratie remplace la démocratie en Ubaye

Alpes de Haute-Provence : la sociocratie remplace la démocratie en Ubaye

POLITIQUE / Une association veut changer le rapport et le dialogue entre les élus et les citoyens.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

 

L’Ubaye Citoyenne, c’est l’association créée en janvier dernier, pour recréer du lien entre les élus et les citoyens. Deux constats ont amené à ce projet : la Communauté de communes Ubaye-Serre-Ponçon s’est élargie, avec 27 communes, dont 80 km qui séparent les plus éloignées, mais aussi les citoyens qui se sentent de plus en plus délaissés par les élus, eux-mêmes jugés comme déconnectés des réalités et besoins. L’Ubaye Citoyenne veut donc redonner du sens à la vie politique locale.

 

Les citoyens n’ont plus la parole

« Tous pourris », « tous corrompus », « il ne pensent qu’à eux »… Bref les élus n’ont pas toujours bonne presse auprès des citoyens. « Il y a vraiment un manque de communication entre les élus et les citoyens », constate Renaud Belluci de Jausiers, président d’Ubaye Citoyenne. Pour preuve, il cite l’absence des habitants dans les différents conseils municipaux. Ce qui pourrait montrer un désintérêt des citoyens pour la politique locale. « En fait, on pense réellement que c’est faux. C’est juste le moyen de communication qui n’est pas le bon, puisque quand on est en conseil municipal, on n’a pas le droit de s’exprimer. »

 

Renaud Belluci, président d’Ubaye Citoyenne :

 

Créer un nouvel espace de dialogue

Cette association veut donc offrir un temps de parole nouveau aux citoyens, à part égal avec les élus. Il utilise un concept managérial, appelé la gouvernance dynamique, ou sociocratie. « On va mettre tous les partenaires, qui sont concernés par le sujet, autour d’une même table, qu’ils soient publics ou privés et on va discuter avec un mode de fonctionnement », explique Renaud Belluci.

Il ne s’agit pas de démocratie, où la majorité prime sur la minorité. Il ne s’agit pas du consensus, ou le oui s’impose sur le non. L’objectif est qu’aucune opposition ne soit faite sur un projet, avant sa mise en œuvre. Un « non » met en lumière un problème au projet. Il doit donc être modifié. Si trop d’oppositions surviennent, alors le projet doit être abandonné. « Le but ultime, c’est de supprimer toutes les querelles de clochers, les querelles de personnes, pour aller vers un seul but : l’intérêt général de la vallée. »

 

À vous !

L’association Ubaye Citoyenne a consulté tous les élus communautaires et les maires durant deux mois et lance son information au public ce lundi. Retrouvez le document diffusé aux habitants ci-dessous. Une réunion publique est organisée mercredi à 18h30, en salle des fêtes de La Condamine-Châtelard. endez-vous sur le site internet de l’association.

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Hautes-Alpes : présidentielles 2017, Macron en tête, Mélenchon surprend,…

POLITIQUE / Dans les Hautes-Alpes, si Emmanuel Macron est bien en tête avec 17,24 % des suffrages exprimés, la première place lui est donnée dans un mouchoir de poche car Jean-Luc Mélenchon le précède à 17,10 %, suivi de Marine le Pen à 16,80 % et François Fillon, 15,10 %. Et une abstention à 19 %.

Hautes-Alpes : le Codex 05 se reforme et appelle à un rassemblement contre…

POLITIQUE / Un collectif qui veut combattre "les idées d'extrême droite" et dénonce ce qu'il appelle "les mensonges du FN"

Alpes du Sud : taux de participation moindre à 17h

POLITIQUE / Moins d'Alpins du Sud ont glissé un bulletin dans l'enveloppe, face aux élections de 2012. Il reste toute de même plus élevé qu'au niveau national, établi à 69,42 %

Alpes du Sud : plus faible participation à 12h dans nos départements…

POLITIQUE / Les électeurs sont appelés à voter pour le président de la République.

Hautes-Alpes : des apprentis à la rencontre de Patricia Morhet-Richaud

POLITIQUE / 17ème édition des Rencontres Sénatoriales de l'Apprentissage

Alpes du Sud : quelques rendez-vous à suivre

POLITIQUE / Réunion publique autour de la candidature présidentielle de François Fillon ce jeudi à 20h30, en salle des fêtes de La Bâtie-Neuve.

Hautes-Alpes : laissez respirer les collectivités

POLITIQUE / Aux termes de quinze mois de déplacements à la rencontre des élus locaux et des services de l'État, le Sénat, au nom de la commission des lois constitutionnelles, a élaboré une liste de préconisations visant à « laisser respirer les territoires » selon la sénatrice Patricia Morhet Richaud.

Hautes-Alpes : Jean-Christophe Lagarde en soutien à la campagne de Chantal…

POLITIQUE / La candidate LR/UDI recevra la visite ce vendredi à Embrun du président national de l'UDI

Alpes de Haute-Provence : lutte contre la fracture numérique et les déserts…

POLITIQUE / La candidate investie par Les Républicains et l'UDI sur la première circonscription des Alpes de Haute-Provence aura face à elle la candidature dissidente de Bruno Bourjac

Hautes-Alpes : pour la Convergence Citoyenne, il y a urgence de faire…

POLITIQUE / Les deux candidats dans les Hautes-Alpes lancent leurs ateliers législatives

Hautes-Alpes : législatives, Patrick Deroin candidat sur la première…

POLITIQUE / Le secrétaire départemental du FN 05 a reçu l'investiture

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios