Alpes de Haute-Provence : Sandrine Cosserat, candidate pour l'investiture EM ! sur la 1ère circonscription

Alpes de Haute-Provence : Sandrine Cosserat, candidate pour l'investiture EM ! sur la 1ère circonscription

POLITIQUE / La conseillère départementale DVG et maire de Volonne, de sensibilité initialement EELV, se range donc officiellement derrière Emmanuel Macron. Et dépose sa candidature pour l'investiture pour les législatives.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Finie l’indécision, sa boussole politique s’est enfin fixée et pour les présidentielles, ce sera Emmanuel Macron. Sandrine Cosserat, maire de Volonne et conseillère départementale dans la majorité de gauche, est claire désormais dans ses orientations politiques puisqu’elle annonce sur les réseaux sociaux avoir déposé sa candidature pour les législatives et représenter le mouvement « En Marche ! » sur la 1ère circonscription des Alpes de Haute-Provence.

 

Après NKM, De Rugy, place à Emmanuel Macron

Elle en aura parcouru du chemin politique : de sa sensibilité initiale EELV, puis son soutien à Nathalie Kosciusko-Morizet lors de la primaire à droite, Sandrine Cosserat avait ensuite déclaré que son choix se porterait sur Emmanuel Macron lors des présidentielles. Avant que son attention se fixe sur François de Rugy, candidat pour la primaire de la gauche. Mais depuis le ralliement du député écologiste au mouvement « En Marche ! », aucun obstacle ne pouvait donc se mettre dans le soutien de la conseillère départementale à l’ancien Ministre de l’Économie.

 

Élue de gauche en soutien à Emmanuel Macron, loin d’être un cas isolé dans le département.

Ainsi, au sein du conseil départemental mené par la majorité PS de Gilbert Sauvan, nombreux sont les élus de gauche, encartés PS ou non, à ne pas avoir choisi la candidature de Benoît Hamon, mais celle d’Emmanuel Macron : Roland Aubert, Khaled Benferhat, Claude Fiaert, Sophie Balasse, Évelyne Faure, Nathalie Ponce-Gassier et Serge Carel sont autant d’élus qui ont parrainé pour la présidentielle le candidat « En Marche ! », plutôt que le candidat PS Benoît Hamon qui sur le département nerecueille que trois signatures : Geneviève Primiterra, Jean-Christophe Petrigny et Gilbert Sauvan.

En savoir plus >>> présidentielles 2017, quels candidats vos élus ont choisi ?

 

Candidate à l’investiture EM pour être députée

Et voilà aujourd’hui que la liste des candidats pour la députation sur la 1ère circonscription des Alpes de Haute-Provence se rallonge un peu plus. Sur les réseaux sociaux, Sandrine Cosserat annonce être candidate à l’investiture pour porter le projet « En Marche ! » aux législatives. « J’ai cheminé vers le projet qui fait le choix de nous rassembler, de nous ouvrir à l’autre et à l’ailleurs, qui fait le choix des équilibres », explique-t-elle, en soulignant un candidat « écolo-compatible ».

 

 

Après l’avoir « accompagné » en se plongeant dans ses travaux, son livre « Révolution » et son programme, puis être allée à la rencontre des marcheurs, elle décide donc aujourd’hui de faire campagne pour le candidat sur le territoire des Alpes de Haute-Provence, et pousse son engagement dans la course à l’investiture pour les législatives afin de représenter « la société civile, la société hors partis ».

 

Candidate pour Macron… mais pas seule

Les candidats du mouvement « En Marche ! » seront désignés selon cinq critères : la probité, la parité réelle, le renouvellement, le pluralisme politique et la cohérence. Sandrine Cosserat a donc écrit à la commission d’investiture, soulignant sa volonté de « porter notre plan de transformation et notre contrat avec la nation. Je pense que notre mouvement aura besoin de parlementaires solides, créatifs, capables d’imaginer, d’entrainer, parfaitement solidaires de sa majorité et nous sommes, je l’espère, nombreux à manifester cette envie d’engagement ». Et en effet, elles sont donc deux aujourd’hui à candidater pour l’investiture EM ! sur cette circonscription : elle et l’ancienne présidente de l’UDI 04, Joëlle Tebar. Sandrine Cosserat prévient déjà qu’elle se rangera derrière le choix du mouvement.

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes du Sud : présidentielle, le PCF appelle à voter E.Macron

POLITIQUE / Saluant les résultats dans nos départements de Jean-Luc Mélenchon, le PCF 04 et 05 choisissent En Marche !, face à « l’urgence est de battre l’extrême droite » et donnent rendez-vous aux électeurs pour les législatives.

Alpes de Haute-Provence : la députée européenne S.Goulard, En Marche…

POLITIQUE / « L'Europe enfin expliquée dans sa réalité », Sylvie Goulard sera présente, jeudi 4 mai, pour un moment d’échange lors d’une réunion publique.

Hautes-Alpes : élections municipales partielles en mai prochain à la…

POLITIQUE / Deux conseillers municipaux devront être désignés par les urnes. La Salle les Alpes, commune de l'ancien maire Alain Fardella, décédé en février dernier

Alpes de Haute-Provence : les salariés de la CPAM dénoncent « les situations…

SOCIAL / Les salariés de la caisse primaire d'assurance maladie des Alpes de Haute-Provence dénoncent des conditions de travail qui se dégradent et parlent de « burn out. »

Alpes de Haute-Provence : un forum pour l’emploi pour tous à Digne…

ÉCONOMIE / Il se tenait ce jeudi au Palais des Congrès de Digne les Bains

Alpes de Sud : présidentielle, quelles sont les propositions des candidats…

POLITIQUE / Dimanche 7 mai se jouera une partie de l’avenir de la France et des collectivités, à partir des programmes et des propositions d’Emmanuel Macron et de Marine le Pen, Alpes 1 s’est penché sur les propositions en direction des collectivités territoriales.

Alpes de Haute-Provence : « en 2015, Géhant et Ginet rempart contre…

POLITIQUE / Le référent départemental des « Jeunes avec Macron », Alexandre Jean, critique la position de plusieurs élus Les Républicains quant à leurs choix pour le second tour de la présidentielle

Alpes de Haute-Provence : présidentielle, S.Ginet désavoué par C.Estrosi…

POLITIQUE / Au lendemain de l’annonce du président LR 04 de faire barrage à Emmanuel Macron en votant blanc ou FN, le silence de la base politique dans le département devient assourdissant. Quand, au même moment, le désaveu politique vient de Paris directement. La question se pose aujourd’hui de savoir jusqu’à quel point la position du président de la fédération LR 04 est encore tenable ?

L'invité d'Au Bout de l'Actu : "nous sommes un conseil des sages", R.…

POLITIQUE / Le Groupe des Anciens Maires des Hautes-Alpes lance les Mariannes du Civisme, après ce premier tour des élections présidentielles. Un groupe d'anciens élus dont l'objectif est de "servir encore"

Alpes de Haute-Provence : « une absence de réaction entre les deux tours…

POLITIQUE / Le NPA sonne le glas de révolte et en appelle aux différentes composantes « du mouvement social, partis politiques, syndicats, mouvements divers engagés dans la lutte pour l'émancipation » pour la victoire d’une gauche anticapitaliste en vue des législatives.

Alpes de Haute-Provence : Second tour de la Présidentielle. Pas de front…

POLITIQUE / Les heures passent depuis le premier tour de la Présidentielle, et certains élus prennent position pour le second tour. Une ambiance politique bien éloignée de 2002 et de l’avènement du FN au second tour face à Jacques Chirac.

Alpes du Sud : Envie d'une piscine? Voici nos conseils.

VOTRE QUOTIDIEN / Jean-Yves Raymondo, pisciniste depuis plus de 25 ans, nous explique comment bien choisir sa piscine dans "Alpes 1 et Vous".

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios