Alpes de Haute-Provence : La Javie, elle se dit "SDF volontaire" pour dénoncer l'insalubrité dans son logement

Alpes de Haute-Provence : La Javie, elle se dit "SDF volontaire" pour dénoncer l'insalubrité dans son logement

SOCIÉTÉ / Depuis le 31 janvier, Meritxelle a créé une page Facebook sur laquelle elle indique qu’elle a fait ce choix « pour cause d’insalubrité » de son logement

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

 

Elle dort dans son camion devant la mairie de La Javie depuis le 31 janvier. Meritxelle a créé une page Facebook sur laquelle elle indique qu’elle a fait ce choix « pour cause d’insalubrité » de son logement, « et de harcèlement » de la part des propriétaires. Elle a donc décidé également de s’installer dans ce camion pour alerter l’opinion publique.

 

« Moisissures, fuites, fissures, tuyaux d’arrivée d’eau potable rouillés, toilettes inutilisables »

En 2009, Meritxelle s’installe dans un logement Route de Prads à La Javie. Mais si tout semblait en très bon état à son arrivée, elle aurait ensuite remarqué des problèmes « dans toute la maison, moisissures, fuites, fissures, tuyaux d’arrivée d’eau potable rouillés, toilettes inutilisables. Une absence d’isolation, pas de fenêtres au grenier, pas de porte d’entrée mais un volet à la place » . La locataire assure avoir effectué, à ses propres frais, l’isolation et avoir posé elle-même les fenêtres fournies par le propriétaire. Alors afin d’alerter sur cette insalubrité et un logement, selon elle, inhabitable, elle a fait le choix de vivre dans sa camionnette devant la mairie. L’affaire est désormais devant la justice. Face à ces accusations, le propriétaire du logement Robert Allaire réfute. 

 

En septembre 2015, l’ARS mandate le maire de la commune Eric Auzet pour faire un état des lieux. En cause, des problèmes d’humidité mais aussi d’électricité. 

 

 

Pour Meritxelle, effectivement les travaux sur l’électricité ont bien été réalisés, «  le strict minimum » selon elle. Selon le maire, elle aurait été contactée par les services sociaux pour lui proposer un logement. Logement qu’elle a refusé car selon Meritxelle, il se trouve trop loin des champs qu’elle cultive. Une rencontre a été fixée par le maire avec Meritxelle pour le 8 mars prochain.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios