Alpes de Haute-Provence : E.Macron et la ruralité, « un programme en concertation avec les territoires »

Alpes de Haute-Provence : E.Macron et la ruralité, « un programme en concertation avec les territoires »

POLITIQUE / Le candidat d’En Marche à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron, était à Forcalquier ce vendredi 17 février. Il a présenté les grandes lignes de son programme aux militants et à répondu aux questions sur la ruralité à Alpes 1.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

« Construisons ensemble une France tournée vers l’espoir, en dépassant les clivages», le ton était donné dès le départ par Emmanuel Macron, candidat aux présidentielles pour le mouvement En Marche. Devant un parterre de plus de 300 personnes, dont une grande majorité de « marcheurs » - nom donné aux militants, soutiens d’Emmanuel Macron. Ndlr - mais aussi de nombreux élus du territoire, dont le premier d’entre eux, l’hôte d’un soir, le porte-parole de campagne et député-maire de la ville, Christophe Castaner.

Ainsi pouvait-on croiser les maires de Seyne-les-Alpes, Francis Hermitte, de Château-Arnoux-Saint-Auban, Patrick Martellini, de Volonne, Sandrine Cosserat, de Jausiers, Lucien Gilly. Mais également les conseillers départementaux, Emmanuelle Fontaine-Domeizel, Serge Carel, Khaled Benferhat et Sophie Balasse.

Autres présences remarquées, celle des chambres consulaires : le président de la CCI 04, Roland Gomez, le président de la fédération du BTP, Philippe Piantoni ainsi que le président de l’UDE 04 (Medef-CGPEM) Denis Vogade.

 

 

Une escale entre le Vaucluse et le Var

Présent pour redonner vitalité aux marcheurs, avant une visite le lendemain sur la thématique de la sécurité à Manosque, Emmanuel Macron a rappelé à ses soutiens que « début mars » il aurait en main l’ensemble d’un projet, « issu de toutes les remontées de terrain qui sera un véritable contrat avec les Français construit autour de la réforme de l’État, de la volonté d’efficacité et de justice, et la confiance en l’avenir dans une France dans l’Europe

 

E.Macron et C.Castaner en visite au centre de secours de Manosque.

 

Pas de promesse autoroutière et TGV partout, mais « une égalité d’accès en matière d’infrastructures »

Interrogé lors de ce déplacement sur la question de la ruralité, le candidat s’est notamment exprimé sur l'égalité d’accès des territoires. « Je ne propose pas des grands plans d’infrastructure partout sur le territoire, ni de TGV ou d’autoroute partout (…) il faut avoir sur le sujet une politique pragmatique », résume Emmanuel Macron. Proposant que les territoires « soient reliés par une infrastructure aux meilleurs standard de qualité à la zone économique la plus proche et la plus pertinente pour lui à travers un schéma issu de concertations à travers les territoires. »

 

DGF : « je lancerai en début de mandat une stratégie quinquennale concertée avec les collectivités »

La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF), qui a suscité de vigoureux mouvements de protestation entre les collectivités locales et l’État, dus à trois années de baisses sévères des dotations des collectivités, a également été évoquée par le candidat En Marche. « Je lancerai en début de mandat une stratégie quinquennale concertée avec les collectivités pour permettre de réaliser les économies nécessaires sur les collectivités territoriales mais qui se fasse de manière juste, pour préserver les investissements et en préservant les territoires les plus fragiles », indique le candidat. Souhaitant « totalement changer de logique et remettre à plat ce dispositif pour avoir un plan quinquennal avec les collectivités territoriales et en particulier avec les communes. »

Objectif selon Emmanuel Macron : « donner plus de marges de manœuvre aux collectivités pour s’organiser, mais en contractualisant sur cinq ans une vraie stratégie financière qui responsabilise et qui donne de la visibilité. »

 

Retrouvez l'intégralité de l'interview ici >>> L'invité d'Au Bout de l'Actu : " réconcilier les zones rurales et retrouver une égalité des chances", E.Macron.

 

E.Macron et l'aménagement du territoire :

E.Macron et la Dotation Globale de Fonctionnement :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios