Alpes de Haute-Provence : législatives, « les déclarations individualistes déprécient l’image des politiques », B.Beaumeyer

Alpes de Haute-Provence : législatives, « les déclarations individualistes déprécient l’image des politiques », B.Beaumeyer

POLITIQUE / Dans la 1ère circonscription des Alpes de Haute-Provence, l’UDI peine toujours à s’entendre sur la démarche commune à tenir avec Les Républicains.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Invitée sur Alpes 1, la présidente de l’UDI, Joëlle Tébar, avait fait part de son étonnement de voir des investitures accordées, alors qu’elle-même n’était pas à jour de ces informations. Une confusion  largement portée sur la 1ère circonscription, dont l’investiture a été accordée, à l’ancienne conseillère municipale de Digne-les-Bains, Brigitte Beaumeyer. « Je ne savais pas qu’elle était candidate, il y a une incompréhension du fonctionnement d’une fédération », avait alors regretté Joëlle Tébar, proposant au passage sa propre candidature sur ce territoire.

 

« Je comprends sa déception »

Des déclarations que commente aujourd’hui Brigitte Beaumeyer, non sans une prise de position en faveur d’un rassemblement de la droite et du centre. « Je souhaite que la droite et le centre ne présentent qu’une seule et unique candidature pour gagner cette circonscription », argumente la candidate, justifiant son choix de ne pas être dissidente dans le cas où les accords entre LR et UDI viendraient à redonner la circonscription à la droite, contrairement à ce qu’avait suggéré Joëlle Tébar. Tout en rappelant que dans l’hypothèse où la Commission nationale d’investiture commune entre les deux partis maintenait son souhait de confier la circonscription à la candidate investie par l’UDI, elle se présentera « sous l’étiquette LR/UDI. »

Arguant également que « si le souhait des différents candidats déclarés est bien de faire gagner la droite et le centre, il est essentiel que toutes les forces vives se mettent en ordre de marche derrière la (le) candidat(e) désigné(e) par la Commission d’Investiture Nationale. »

 

« Toutes les candidatures sont légitimes, quand elles sont animées par le désir de servir le territoire. »

Que doit-on comprendre dans cet appel, qui ne nomme personne directement, mais dont le sens est sans ambiguïté de la part de Brigitte Beaumeyer ? Joëlle Tébar serait dans une démarche individualiste portée par son propre intérêt politique ? À chacun de se faire sa propre interprétation d’une déclaration que conclut ainsi la candidate aujourd’hui officiellement investie : « Je déplore que des déclarations individualistes déprécient l’image des femmes et hommes sincèrement engagés. »



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios