Alpes de Haute Provence : Méolans-Revel félicitée par la Cour des Comptes

Alpes de Haute Provence : Méolans-Revel félicitée par la Cour des Comptes

ÉCONOMIE / Une commune qui a des ressources financières « diversifiées », avec une usine hydroélectrique, une carrière, ou encore une forêt communale.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

La Chambre régionale des comptes a étudié de près la gestion de la commune de Méolans-Revel. Un rapport publié ce mercredi, cinq jours après celui effectué sur la commune du Lauzet-Ubaye. La Cour des comptes regarde particulièrement comment sont utilisés les deniers publics et si la situation de la commune est saine et cohérente.

 

Des recettes multiples

Une commune qui a fait 3 millions d’euros d’investissements depuis 2009, mais en recourant peu à l’emprunt. Méolans-Revel félicitée pour avoir menée « une politique active de recherches de subventions » pour ses chantiers de rénovation des logements du presbytère, la rénovation de l’église du Laverq, ou encore de l’église Saint-Jacques. Des marchés qui ont été passés « en toute transparence » et en respectant la « libre concurrence ».

Une commune qui a des ressources financières « diversifiées », avec une usine hydroélectrique, une carrière, ou encore une forêt communale. La Cour régionale des comptes qui indique que la commune s’en sort mieux que beaucoup d’autres, pour pallier la baisse des dotations de l’État.

 

Des dépenses à surveiller

Cependant, ses atouts sont aussi des inconvénients. Sa forêt de 4.000 hectares est une source de recettes, mais aussi un coût d’entretien important. Aujourd’hui, ce poste de dépense pèse plus de 27.000 euros, mais pourrait atteindre 50.000 euros si la taxe payée à l’Office national des forêts passe de 2 à 14 euros comme le souhaite le Gouvernement.

Autre difficulté, la lutte contre les risques naturels. La crue du torrent de l’Abbéous a coûté 51.000 euros à Méolans-Revel et des travaux sont prévus, pour 1 million d’euros, comme le dit la Cour des Comptes, « hors de proportion avec ses capacités d’investissement ».

Ce qui pèse également lourdement sur les comptes de la commune, c’est la voirie : 60 km de routes et 40 km de voies rurales, pour desservir plus de 50 hameaux, principalement occupés en saisons touristiques. Un coût de 120.000 euros en moyenne chaque année.

 

Épargner pour prévenir

Bien que la Chambre régionale des comptes ne souligne aucune difficulté financière particulière à Méolans-Revel, elle recommande à la commune de mettre plus d’argent de côté pour faire face aux dépenses inévitables, mais aussi aux dépenses d’urgence, sans plomber un budget encore sain.

 

La Cour des Comptes étudie également Le Lauzet-Ubaye

 



0 commentaire

Laisser un commentaire
  1. Pas encore de commentaire, soyez le premier.

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire, il faut être connecté : Se Connecter - Créer un compte (gratuit)

A lire également

Alpes de Haute-Provence : la députée européenne M. Rivasi apporte son…

POLITIQUE / Pour la députée européenne, Colette Charriau « sait allier le travail de terrain avec les grandes causes que les écologistes portent ».

Hautes-Alpes : lancement d'une monnaie 100% locale

ÉCONOMIE / Des euros contre des Roues, pour financer des projets locaux et faire vivre l'économie des Hautes-Alpes.

Alpes de Haute-Provence : Les Républicains suspendent B. Bourjac et J-C.…

POLITIQUE / Une sanction décidée suite à leur maintien en dissidence face aux candidats investis LR/UDI dans ces législatives

Le Grand Oral d'Au Bout de l'Actu : "je serai en capacité de dire 'non'…

POLITIQUE / Catherine Asso, candidate LR/UDI sur la première circonscription des Hautes-Alpes, était l'invitée

Alpes de Haute-Provence : le PS national soutient C. Charriau

POLITIQUE / Alors que la fédération socialiste des Alpes de Haute-Provence a décidé de ne présenter aucun candidat face à la République En Marche, Colette Charriau annonce avoir le soutien de la partie Hamoniste du PS, et de EELV. Un « rassemblement inattendu », explique-t-elle

Hautes-Alpes : C. Eyméoud et A-M. Forgeoux se félicitent de l’exclusion…

POLITIQUE / Pour Chantal Eyméoud et Anne-Marie Forgeoux, « le parti LR clôt définitivement le sujet : il n’y a qu’une et une seule candidate investie et légitime par LR et UDI, c’est Chantal Eyméoud ».

Le Grand Oral d'Au Bout de l'Actu : "j'ai toujours voulu adoucir cette…

POLITIQUE / La candidate LR/UDI sur la première circonscription des Alpes de Haute-Provence se retrouve d'avantage dans la réécriture du programme aux législatives plutôt que dans celui de François Fillon

Hautes-Alpes : Arnaud Murgia suspendu de Les Républicains 05

POLITIQUE / Malgré le retrait de son investiture, le président LR 05 jusqu'à ce jour continuait à faire campagne contre son propre camp. La sanction est tombée : il est suspendu pendant trois ans du parti.

Hautes-Alpes : Tallard veut développer toujours plus d'activités économiques

ÉCHO DES COMMUNES / De nouvelles entreprises vont ainsi voir le jour prochainement, annonce le maire Jean-Michel Arnaud.

Alpes du Sud : 15 jours pour découvrir un commerce plus équitable

ÉCONOMIE / L’idée est de faire la promotion des produits commercialisés en France et qui ramènent un revenu juste pour les producteurs et artisans.

Alpes de Haute-Provence : le PS ne présentera pas de candidats face à…

POLITIQUE / Paola Valenti, la première secrétaire fédérale du parti dans le département, annonce une décision de "responsabilité"

Le Grand Oral d'Au Bout de l'Actu : "je me présente car je dois être…

POLITIQUE / Le candidat sur la 2ème circonscription des Hautes-Alpes pour les législatives, député sortant, portera bien la double étiquette PRG et En Marche !

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios