Alpes de Haute-Provence : 40 migrants de Calais arrivés à Champtercier

Alpes de Haute-Provence : 40 migrants de Calais arrivés à Champtercier

SOCIÉTÉ / Le village vacances de Chandourène, fermé depuis 2010, a été rouvert pour servir de CAO, Centre d’accueil et d’orientation.

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

C’est vers 4h30 du matin, ce jeudi, que 40 migrants de la Jungle de Calais sont arrivés à Champtercier dans le Pays Dignois. Le village vacances de Chandourène, fermé depuis 2010, a été rouvert pour servir de CAO, Centre d’accueil et d’orientation. « Ils étaient plutôt en forme, étant donné le voyage qu’ils venaient de faire. L’accueil s’est très bien passé. Il y avait Coalia qui va s’occuper de l’accompagnement administratif. On a compté une quinzaine de bénévoles », explique sur Alpes 1 Hervé Descoins, le directeur adjoint de la DDCSPP, la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, en charge du Plan Migrants.

 

 

D’autres sont attendus

Le village vacances de Chandourène à Champtercier pourrait encore recevoir, dans les prochains jours, 40 à 60 migrants de la Jungle de Calais. Le maire assume cet accueil, bien que fortement incitée par l’État. « C’était une décision gouvernementale. Nous n’avons fait qu’appliquer, mais en même temps c’est un devoir d’humanité et de solidarité », a soutenu Régine Aillhaud.

Durant six mois, ces personnes, originaires du Soudan, du Pakistan et d’Afghanistan, seront accompagnées. Si elles sont éligibles à une demande d’asile, elles seront alors transférées au CADA, Centre d'accueil de demandeurs d'asile de Digne-les-Bains.

 

 

Hervé Descoins, directeur adjoint de la DDCSPP :

Régine Aillhaud, maire de Champtercier :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios