Alpes de Haute-Provence : la Confédération Paysanne amène le dossier des abattoirs sur le bureau du préfet

Alpes de Haute-Provence : la Confédération Paysanne amène le dossier des abattoirs sur le bureau du préfet

AGRICULTURE / Pour la première fois depuis son arrivée, Bernard Guerin a rencontré la Confédération Paysanne dans le département

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Les dossiers agricoles, sur le bureau du préfet des Alpes de Haute-Provence. Pour la première fois depuis son arrivée, Bernard Guerin a rencontré la Confédération Paysanne dans le département.

 

De nombreux dossiers discutés

Au menu des discussions : le Plan Action Sécheresse notamment dans le bassin du Calavon. Le syndicat a pointé la nécessité d’une meilleure répartition de la ressource eau. Le foncier agricole a également été abordé pour permettre un renouvellement plus actif des générations. Le loup a bien évidemment été au centre des préoccupations des éleveurs, qui ont demandé au représentant de l’État où en étaient les discussions concernant le retrait du canidé de la Convention de Berne. La Confédération pointe une prédation pour ce seul mois de juillet à 142 attaques.

 

Les abattoirs au centre des préoccupations après les vidéos polémique de L214

Enfin, après les révélations et la polémique lancée par l'association L214 sur la maltraitance animale au sein des abattoirs, la Confédération Paysanne a remis un livre blanc « Pour une mort digne des animaux » où elle met en avant le bien-être animal tout en affirmant la nécessité de soutenir les abattoirs et de mettre en place des abattages fermiers. Des abattoirs en difficulté notamment dans les Alpes de Haute-Provence, avec un déficit de 50.000 euros par an pour celui de Digne les Bains, qui a été repris depuis peu en régie.

 

Yannick Becker, porte parole de la Confédération Paysanne 04 :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios