Alpes de Haute-Provence : « je ne suis pas un béni-oui-oui », C.Castaner

Alpes de Haute-Provence : « je ne suis pas un béni-oui-oui », C.Castaner

POLITIQUE / Christophe Castaner, député-maire (PS) de Forcalquier était l'invité d'Au Bout de l'Actu; avec Alex Cam et Cyrielle Michard.

 

-Alpes de Haute-Provence-

Alors qu’on lui reprochait de ne voir le verre qu’à moitié plein face aux chiffres du chômage, en félicitant une baisse au mois de mars et la preuve de la bonne action de François Hollande en l’espace de quatre, Christophe Castaner lance « je ne suis pas un béni-oui-oui ». Le député maire PS de Forcalquier était l’invité d’Au Bout de l’Actu ce vendredi soir, « il y a une stabilisation du chômage, notamment celui des jeunes, des signaux positifs avec la reprise de la croissance », mais pour le Parlementaire, « cela ne suffit pas », notamment face au chômage des plus de 50 ans qui poursuit sa hausse.

 

La loi travail, le patronat et Christophe Castaner

Alors que les mobilisations contre le projet de loi travail se poursuivent, Christophe Castaner salue l’évolution du texte, et regrette la position du patronat « qui n’est pas dans le donnant-donnant mais qui veut simplement qu’on lui donne ». Alors que le Premier Ministre, Manuel Valls, avance l’idée de taxer davantage les CDD pour encourager l’embauche en CDI, Christophe Castaner se range derrière lui, « si les entreprises génèrent des CDD, elles génèrent de la précarité, il faudra donc taxer ».

 

Le loup, « le gouvernement est offensif ».

Alors que le 36ème loup a été tué il y a deux jours en France, atteignant donc le quota autorisé par le plan national loup, Christophe Castaner annonce que le Ministère de l’Écologie accorde le prélèvement de six loups supplémentaires jusqu’à juin. Quant à l’Europe et au statut d’espèce protégée du canidé, « Ségolène Royal a demandé la révision de la Convention de Berne, mais cela prend du temps ».

 

Diversification touristique, « il faut revoir le modèle proposé »

« Une erreur commise notamment par le Conseil Régional, c’est le surinvestissement dans les stations de ski », explique le Parlementaire des Alpes de Haute-Provence. S’il reconnaît leur importance primordiale, pour lui il faut aller plus loin. « Par exemple dans l’Ubaye avec des pistes cyclables ».

 

 

Retrouvez l'interview de Christophe Castaner ici :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios