Hautes-Alpes : Ogier en Australie entre adieux à la Polo et rumeurs de signatures

Hautes-Alpes : Ogier en Australie entre adieux à la Polo et rumeurs de signatures

SPORT / Ogier et la Polo sont réunis une dernière fois en Australie avant que le quadruple champion du monde ne change de volant.

-Hautes-Alpes-

Le rallye d’Australie s’élancera jeudi de Coffs Harbour, à mi-chemin entre Sydney et Brisbane. Le dernier rendez-vous de la saison se disputera sur terre avec un mélange de routes étroites et sinueuses qui traverseront des forêts denses. C’est sur ce tracé accidenté que la Volkswagen Polo fera ses adieux au WRC. « Ce n’est pas la manière dont on s’attendait à célébrer les titres » a déclaré Sébastien Ogier après l’annonce du retrait de la marque Allemande, lui qui assure vouloir « tout faire pour avoir quelque chose à fêter avec Volkswagen après notre dernière course ». Le quadruple champion du monde des pilotes a évidemment en tête d’offrir à la Polo sa 43e victoire en 52 rallyes dimanche mais aussi de trouver un autre volant pour la saison prochaine. Dans le sillage du Haut-Alpin, les rumeurs vont d’ailleurs bon train concernant sa future signature même si, à la veille du dernier rallye 2016, rien ne peut être encore officiellement affirmé !

Ford, Citroën et Toyota

Citroën, Ford et Toyota ont tous montré de l’intérêt pour le Champsaurin. La firme Japonaise reste l’hypothèse la moins probable actuellement. Même si l’ombre de Tommi Mäkinen y plane avantageusement celle-ci semble, en coulisse, accuser un léger retard de compétitivité sur son modèle 2017 par rapport aux deux autres écuries en course. Le nom de Latvala circulerait d’ailleurs plus que celui d’Ogier ces derniers jours chez Toyota. Du côté de Ford, le patron Malcolm Wilson n’a pas caché vouloir mettre la main sur le Haut-Alpin mais cela suppose d’offrir des garanties au quadruple champion du monde. La Fiesta RS WRC 2017 sera d’ailleurs en test à Archinard mardi et mercredi dans le Champsaur. L’occasion rêvée, pour Sébastien Ogier, de se faire une idée concrète des performances de la voiture sur ses routes natales à condition bien sûr que celui-ci soit rentré d’Australie à temps. Or, sur ce point, le calendrier s’annonce très serré. Enfin Citröen, par l’intermédiaire de son patron Yves Matton, a également assuré avoir contacté Ogier : « on ne peut pas ne pas discuter avec un pilote quatre fois champion du monde ». La firme Française devrait, elle aussi, être en test dans les Hautes-Alpes début décembre mais contrairement à Ford, Citröen a déjà beaucoup de pilotes sous contrat, 3 hommes pour 2 volants.

Date butoir le 16 décembre

Estimé aux alentours de 7 millions d’euros annuel, le contrat du quadruple champion du monde avec Volkswagen doit également être pris en considération dans les négociations. Il n’arrivera à échéance qu’au terme de la saison 2017. De fait, soit la marque Allemande et Ogier tombent d’accord pour libérer le pilote, soit sa nouvelle équipe devra reprendre, en partie probablement, le salaire du Haut-Alpin pour pouvoir obtenir ses services. Quoiqu’il en soit, la liste des engagés pour le 85e rallye Monte Carlo sera clôturée le 16 décembre. A cette date, Sébastien Ogier devra avoir trouvé un volant. 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Alpes 1

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios