Alpes de Haute-Provence : gel du printemps dernier, reconnaissance en calamités agricoles

Alpes de Haute-Provence : gel du printemps dernier, reconnaissance en calamités agricoles

AGRICULTURE / Les pertes de récolte sur pommiers, poiriers, pêchers, cerisiers, abricotiers et fraisiers ont été reconnues au titre des calamités agricoles

 

- Alpes de Haute-Provence -

 

Reconnaissance en calamités agricoles après le gel de printemps 2019 dans les Alpes de Haute-Provence. Les pertes de récolte sur pommiers, poiriers, pêchers, cerisiers, abricotiers et fraisiers ont été reconnues au titre des calamités agricoles par arrêté ministériel. Les dossiers de demande d’indemnisation seront envoyés par courriel aux sinistrés connus de la Direction départementale des territoires. Ils pourront également être demandés à l’adresse suivante : ddt-sea@alpes-de-haute-provence.gouv.fr ainsi que dans les mairies concernées pour les cultures suivantes :

- pommiers Golden et autres variétés : Châteauneuf-Miravail, Claret, Curbans, Faucon-du-Caire, Le Caire, Manosque, Melve, La Motte-du-Caire, St Vincent-sur-Jabron, Vaumeilh, Venterol, Villeneuve et Voix ;

- poiriers : Claret, Curbans, Faucon-du-CaireLe Caire, Melve, La Motte-du-Caire, Vaumeilh et Venterol ;

- abricotiers, pêchers, cerisiers : Claret, Aubignosc, Château-Arnoux-Saint-Auban, L’Escale et Volonne ;

- fraisiers : Claret ;

Les dossiers devront être retournés, complétés à la DDT dans le délai d’un mois à compter de la date d’affichage de l’arrêté en mairie.

 

D.Denys